Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Hearthstone : 10 decks à tester pour Meurtre au château Nathria

Il y en a pour tous les goûts.

hearthstone-decks-tester-classes-guide-meurtre-chateau-nathria

L’heure est enfin venue de profiter d’une nouvelle extension sur Hearthstone, avec Meurtre au château Nathria. Une horde de nouvelles mécaniques à tester, des cartes qui paraissent séduisantes sur le papier, et beaucoup d’options. Mais si le deckbuilding n’est pas votre passion, nous avons préparé 10 decks à tester pour l’extension Meurtre au château Nathria.

Nos decks Meurtre au château Nathria

Chasseur de Démons

Pourquoi se prendre la tête quand on peut tout simplement jouer aggro et fracasser les gens qui essayent des decks pas forcément optimaux ? Ce sera clairement le slogan avec ce deck Chasseur de Démons. Une toute petite curve, beaucoup de puissances dès les premiers tours, et des victoires assurées contre les decks trop lents. Bref, à ne jouer que si vous voulez attendre quelques jours que la meta se stabilise avant de faire vos propres tests.

Le deck Chasseur de démons aggro

Druide

Qui aime gagner du mana ? Dans la série du ramp, voici l’Horticulteur d’endeuillées. Histoire d’avoir un cristal de mana mais en plus un peu de tempo avec une créature. Oui, cela parait extrêmement fort, alors autant en profiter. Voici donc un deck qui veut très vite ramp pour ensuite jouer des énormes serviteurs et les enchaîner. Et une fois le board pris, vous envoyez chaque tour une grosse créature et attendez que votre adversaire n’ait plus de réponses.

Le deck Big Druide

Chasseur

Chasseur a reçu beaucoup de nouvelles cartes avec cette extension. Mais il y a un gros inconvénient : pour tester un nouveau deck avec, comme Chasseur Bêtes, cela vous coûtera énormément de poussières. Et ce n’est pas forcément l’idéal pour un début d’extension d’investir 16 000 poussières dans un deck qui n’a aucune garantie d’être viable dans une semaine. Alors, à la place, on revient aux racines. Un Chasseur, une tête en face, tout droit, merci, au revoir.

Le deck Chasseur face

Mage

La carte la plus marquante de l’extension est probablement Squelette instable. Non pas qu’elle soit forcément la plus forte, mais elle est indéniablement celle qui a tapé dans l’œil du public. Pourtant, ce n’est qu’une simple 2/2 pour 2 qui inflige 2 à un adversaire aléatoire. Mais tout le soutien autour d’elle est impressionnant. A commencer évidemment par Sanctuaire noctecape, attendu par beaucoup comme le Lieu le plus puissant. Pour ajouter des dégâts, il y a également Toucher gelé, qui se régénère toutes les 3 Imprégnations. Et ça tombe bien, le deck génère en boucle des squelettes. Enfin, Sire Denathrius est là pour finir en beauté.

Le deck Mage squelettes

Paladin

S’il y a bien une carte qui parait intéressante pour Paladin, c’est La comtesse. Bon, c’est aussi parce que c’est très certainement la seule carte décente qui peut avoir un réel impact de l’extension, mais ne nous égarons pas. Toujours est-il qu’il faut donc jouer Paladin pur pour avoir le droit aux 3 légendaires gratuits, donc nous voila.

Le deck Paladin pur

Prêtre

Ce n’est plus Voleur qui est là pour voler les cartes des adversaires, mais Prêtre. Bon, à la différence qu’il ne fait que les copier, pour les jouer moins cher, mais vous avez l’idée. Ce deck est idéal pour un début d’extension. Vous allez pouvoir découvrir les meilleures cartes de vos adversaires et voir par vous même si certaines valent le coup ou non. C’est un peu comme si Whizbang était encore là, mais en plus stable et beaucoup plus drôle.

Le deck Prêtre voleur

Voleur

L’archétype qui a reçu le plus de soutien chez Voleur est celui des secrets, au moins au niveau numérique. Beaucoup de nouvelles cartes pour tourner autour, gêner l’adversaire, ou même trouver encore plus de secrets. Étrangère louche s’insère parfaitement ici, permettant de découvrir un secret d’une autre classe, pour soit avoir accès à des secrets plus puissants – ceux de Mage – soit avoir une carte pas chère à jouer pour activer facilement les combos. Et comme pour tout deck qui ne sait pas trop s’il va pouvoir terminer la partie avec sa propre pression, on joute M. Châtiment.

Le deck Voleur secrets

Chaman

Comme tous les deux ans, le Chaman évolution est de retour. Mais ce n’est pas sur lui que l’on va s’attarder ici. On prend plutôt le pli d’un Chaman contrôle, avec quelques outils rigolos. Remplissez votre main de piranhas, jouez Brann et Théotar, et échangez les meilleures cartes de votre adversaire avec des petits poissons à dents. Autour de ça, un package assez classique de Chaman qui fonctionnait à la précédente extension, histoire de ne pas être totalement pris au dépourvu. Et évidemment Denathrius en finisher.

Le deck Chaman contrôle

Démoniste

La stratégie la plus alléchante pour les decks Démonistes dans Meurtre au château Nathria est clairement celle des diablotins. Il faut dire que Rafaam, le roi diablotin fait clairement envie, et ce même si vous ne l’avez pas imprégné. Et à côté, il y a d’excellentes cartes de soutien, comme Bibliothèque infâme, Diablotinerie imminente ou le séduisant T1 Bibliothécaire sur les nerfs. Alors, la stratégie est simple. On prend toutes les cartes ou presque qui invoquent des diablotins, ce qui peut booster des démons, et en voiture pour un deck qui devrait sans doute faire partie des plus puissants en ce début de meta.

Le deck Démoniste diablotins

Guerrier

Ce bon vieux Garrosh n’a pas grand chose pour lui dans cette extension. Est-ce qu’une liste viable de Guerrier contrôle va voir le jour ? Probablement, mais très certainement pas dans les premières heures de jeu. Et l’on ne saurait que trop vous conseiller de ne pas vous aventurer dedans pour un début d’extension. En revanche, Guerrier blessure a reçu beaucoup de soutien. De quoi en faire un vrai deck solide ? Ne nous enflammons pas non plus, mais il pourrait y avoir de quoi faire, avec de la prise de board en début de partie, et un accès à pas mal de finishers.

→ Le deck Guerrier blessure

gamosaurus-scroll-to-top-button