Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Hearthstone : Deck Guerrier blessure – Meurtre au château Nathria

Un deck Guerrier pour la nouvelle extension, enfin on fait ce qu'on peut.

vignette-hearthstone-meurtre-au-chateau-nathria-annonce-extension-2-aout-2022-pc-ios-android

L’heure est enfin venue de profiter d’une nouvelle extension sur Hearthstone, avec Meurtre au château Nathria. Une horde de nouvelles mécaniques à tester, des cartes qui paraissent séduisantes sur le papier, et beaucoup d’options. Mais si le deckbuilding n’est pas votre passion, nous avons préparé un deck Guerrier blessure. pour l’extension Meurtre au château Nathria.

Cartes de classe
2Tourbillon

2Émissaire chanteguerre

2Profondeurs Sanguines

2Tous aux canons !

2Sous-chef cruel

2Forgeur d’obsidienne

2Misérable folle

2Extracteur d’anima

1Rokara

2Berserker écumant

2Hache imprégnée

2Fardeau d’orgueil

1Décimatrice Olgra

1Rokara la valeureuse

1Grommash Hurlenfer

Cartes neutres
2Acolyte de la souffrance

2Forgeronne des Tarides

Code du deck :
AAECAQcEle0DvIoEi6AEgdwEDfboA43tA5uBBLSfBIygBI2gBJC3BJzUBLzbBP/bBL7iBI7jBImDBQA=

Coût en poussières: 9360

Comment jouer le deck Guerrier du château Nathria ?

Ce bon vieux Garrosh n’a pas grand chose pour lui dans cette extension. Est-ce qu’une liste viable de Guerrier contrôle va voir le jour ? Probablement, mais très certainement pas dans les premières heures de jeu. Et l’on ne saurait que trop vous conseiller de ne pas vous aventurer dedans pour un début d’extension. En revanche, Guerrier blessure a reçu beaucoup de soutien. De quoi en faire un vrai deck solide ? Ne nous enflammons pas non plus, mais il pourrait y avoir de quoi faire, avec de la prise de board en début de partie, et un accès à pas mal de finishers.

Le plan de jeu sera donc le suivant. Vous commencez en remplissant le plateau avec des créatures qui vont être blessées. Une fois un board suffisant atteint, et la carte imprégnée, vous profitez de Hache imprégnée pour donner +2/+2 à chaque serviteur quand vous attaquez, et donc créer une réelle menace. Si cela tient, vous avez ainsi accès à des cartes comme Forgeronne des Tarides pour continuer à entretenir votre board. Côté pioche, on a le classique Acolyte de la souffrance, grand habitué de ce genre de decks.

Et en finisher, vous avez deux options. La première, présente depuis des millénaires, est de passer par Grommash Hurlenfer et de faire un gros trou dans la tête adverse. Mais la seconde est plus intéressante, avec Décimatrice Olgra, qui va être boostée par chaque serviteur blessé, puis attaquer tous les adversaires. Ce qui veut dire que s’il n’y a pas un trop gros board en face, elle ira aussi dans la tête. Et ça, c’est toujours un plaisir. Le tempo du deck sera-t-il suffisant pour arriver jusque là ? Peut-être pas, mais c’est probablement la seule option viable pour la classe à l’heure actuelle, alors autant essayer.

gamosaurus-scroll-to-top-button