Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Preview Wild Rift : La version mobile de League of Legends

Notre preview de Wild Rift, la version mobile de League of Legends. Quelques heures de gameplay pour juger la nouvelle version du MOBA.

lol-wild-rift-apercu-preview-gameplay-controles-carte-avis-infos

Annoncé l’année dernière pour les 10 ans de League of Legends, Wild Rift va bientôt se dévoiler au grand public dans sa bêta ouverte. La version mobile de LoL s’offrait donc logiquement ce week-end une session de découverte à laquelle nous avons pu participer. Quelques heures à découvrir Wild Rift en preview : un jeu qui veut être plus qu’un simple portage tout en respectant l’essence du titre originel.

L’heure est enfin arrivée, le MOBA le plus populaire se lance enfin sur mobile et tablettes. Un tout nouveau marché à conquérir pour League of Legends : Wild Rift, qui sera disponible dès le 8 décembre en Asie, puis le 10 en Europe et dans la majeure partie du monde. Alors oui, déjà nombre de MOBA mobiles sont installés depuis des années. Mais Riot Games, conscient de la force de frappe de LoL, entend bien se faire une place au soleil.

Le gameplay PC, mais à deux pouces

Pour cela, Wild Rift va évidemment prendre pour base le gameplay de la version PC. Un vétéran de la Faille ne mettra pas longtemps avant de se sentir à l’aise, dans cette maison qui semble familière et où les meubles sont pourtant différents. Il faut dire que le rendu graphique a été retravaillé de zéro pour convenir à l’expérience mobile.

Pas question de retrouver les parties qui peuvent parfois dépasser les 40 minutes. La consommation d’un jeu mobile est différente. Ici, une partie fera entre 15 et 20 minutes en moyenne. Pour autant, les bases restent les mêmes. Des matchs en 5 contre 5, avec trois lanes et une jungle à se partager. On découvre une carte assez similaire à l’originale, mais plus petite pour faciliter les affrontements. Celle-ci est d’ailleurs mise en version miroir si vous vous retrouvez du côté Rouge, avec la botlane (renommée voie du Dragon) en haut, pour garder le déplacement de gauche à droite.

lol-wild-rift-apercu-preview-gameplay-controles-carte
Wild Rift en jeu, le stick de déplacement sur la gauche, la roue des sorts sur la droite.

Côté contrôles, Riot s’est inspiré de ce qui est désormais la norme dans les jeux mobiles du genre. Tout tournera autour des deux pouces. Le gauche sert à gérer le déplacement tandis que le droit est là pour viser et lancer sorts ou attaques. Un système assez facile à prendre en main, mais qui demandera clairement un temps d’adaptation pour ceux qui veulent profiter de Wild Rift pour s’attaquer au jeu sur téléphone. Il est possible de viser en faisant glisser son doigt, ou de verrouiller un champion adverse et le jeu tentera de lancer le sort sur lui ou au plus proche.

Respecter le jeu originel

Difficile cependant de savoir en si peu de temps si le jeu offrira la même profondeur de gameplay que la version PC. Mais c’est en tout cas le souhait des développeurs, qui ne cherchent pas à créer une version au rabais de LoL, au contraire. Hormis les sorts passifs, tels que le E de Twisted Fate, qui ont été repensés, les champions présents sont globalement les mêmes.

Une cinquantaine de champions a été retenue pour le lancement, et la liste s’agrandira avec le temps. Il ne faut cependant pas s’attendre à voir tous les champions débarquer sur Wild Rift. Même en suivant un rythme d’un champion par semaine – ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle – il faudrait aux développeurs plus de deux ans pour rattraper le catalogue PC. Et ce sans compter les nouvelles sorties.

C’est finalement au niveau des objets que la différence sera la plus flagrante. Inspiré logiquement de l’ancienne boutique de LoL, le système est néanmoins bien plus condensé. Moins de possibilités, pour des objets plus ciblés. Mais surtout, les bottes peuvent maintenant recevoir un enchantement, qui recoupe la plupart des objets actifs de la version desktop. Zhonya, Protobelt ou même Téléportation seront donc à retrouver de ce côté.

Une porte grande ouverte aux débutants

Si tout cela réconfortera le joueur aguerri, Wild Rift veut également s’ouvrir aux néophytes. Ceux qui ne sont jamais fait aspirer par la hype de LoL, voire même ne connaissent rien aux MOBA. Voila pourquoi le jeu embarque une dizaine d’entraînements pour présenter les mécaniques et les contrôles. Ils couvrent les bases du jeu, et s’ils ne seront jamais suffisants pour éviter qu’un débutant se retrouve un peu déboussolé lors de sa première partie, ils devraient offrir un socle suffisant pour rapidement assimiler les fondamentaux du genre.

lol-wild-rift-apercu-preview-tutoriel-entrainement-mecaniques
Les tutoriels sont là pour apprendre les bases et prendre en main les contrôles.

Le titre se veut intuitif et facile à prendre en main, et ce même avec des vieux appareils en milieu de gamme. La carte est un peu plus claire que la version PC, pour dégager une atmosphère plus légère. Avec mes bientôt 11 ans d’expérience sur LoL, je ne suis pas forcément le meilleur pour juger de cette accessibilité. Mais n’ayant jamais touché à un MOBA sur mobile, j’ai rapidement pu me faire aux contrôles et globalement diriger mon champion comme je l’entendais. Quant aux débutants invités lors de la session de test, ils semblaient au moins prendre facilement du plaisir, à défaut de tout maîtriser sur le bout des doigts.

Et l’argent dans tout ça ?

Le modèle économique va évidemment dans ce sens. Le jeu est free-to-play, comme son grand frère. Pas de limitation, d’énergie à avoir pour lancer une partie ou autre mécanique du genre. Vous pouvez débloquer tous les champions gratuitement. En faisant vos premières parties, vous en obtiendrez rapidement une dizaine. Pour le reste du casting, il faudra passer par les récompenses des nombreuses missions de progression. Quêtes quotidiennes, hebdomadaires mais également événements sont nombreux, et devraient permettre de rapidement tout débloquer.

lol-wild-rift-apercu-preview-modele-3d-skin
Le jeu embarque un visionneur pour les modèles 3D.

Enfin, l’ensemble ne serait pas complet sans les traditionnels skins et éléments cosmétiques. Là encore pas de surprises, le modèle de la version PC a été conservé. Vous en débloquerez un gratuitement de temps à autres pendant les événements, mais sinon il faudra passer à la caisse. Attention cependant. Si Riot a prévu des cadeaux pour les vétérans de LoL, l’inventaire des deux jeux est séparé. Vous ne retrouverez donc pas vos skins entre chaque titre.

La preview de Wild Rift, en résumé

Le premier contact avec la version mobile de League of Legends s’avère concluant. Les sensations sont présentes, l’esprit du jeu est toujours au rendez-vous. Loin d’une version au rabais, Wild Rift propose une vision différente de LoL. Et la prise en main, qui peut faire peur sur le papier, est assez aisée. Reste maintenant à voir si cela suffira pour se faire une place sur le marché mobile – en attendant une version pour consoles, en développement actuellement mais loin d’être prête. Il faudra aussi garder un œil sur l’évolution du titre, voir si les développeurs parviennent à maintenir une meta diverse et un jeu en constante évolution.

gamosaurus-scroll-to-top-button