Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post

De futurs jeux FIFA sans EA Sports

La FIFA compte bien proposer sa propre simulation de football dans les années à venir.

fifa-22-ea-sports-konami-24-coupe-monde-futurs-jeux-projets-vignette

Alors qu’EA Sports a annoncé officiellement l’arrivée de futurs jeux de football sans le nom FIFA dès 2023, la FIFA a quant à elle tenu à préciser que des simulations de foot porteront le nom FIFA dans les années à venir. Dans une communication qui semble un mélange de situation de crise et de déclaration de guerre, l’organisation régissant le football mondial annonce clairement une volonté de sortir des jeux portant son nom. Ainsi, EA et la FIFA semblent désormais amenés à se faire la guerre sur le gazon virtuel.

La FIFA souhaite poursuivre la franchise des jeux FIFA sans EA Sports

L’organisation internationale compte bien proposer des jeux de football dès la fin de l’année, profitant de la Coupe du monde 2022 pour mettre à disposition des fans de nouvelles expériences de jeu. On considère ici, que la FIFA lancera des jeux en VR et probablement un titre sur mobile, plus qu’un vrai AAA vu que FIFA 23 sera déjà disponible.

Par contre, la FIFA évoque également la volonté de proposer une alternative à EA Sports FC (le futur nom des jeux de football développés par EA Sports venant remplaçer FIFA 24), en conservant le concept du nom FIFA et l’année derrière. Mieux, le président de la FIFA, Gianni Infantino, provoque son ancien partenaire en promettant le « MEILLEUR » jeu (les majuscules sont dans le texte d’origine), possible pour les fans.

Alors qu’aucun studio n’a été évoqué, cette promesse semble néanmoins être le début d’une guerre ouverte entre EA et la FIFA.


EA Sports FC, le futur nom de FIFA dès juillet 2023

Pour ceux n’ayant pas suivi la situation entre la FIFA et EA, un petit récap s’impose. Les deux marques sont liées depuis le début des années 90 via un partenariat, permettant à EA d’utiliser le nom FIFA pour sa franchise de football. Si cette licence n’inclus pas le nom des joueurs et des clubs (permettant par exemple à Konami de proposer PES avec les vrais joueurs), elle donne à EA une crédibilité supplémentaire ainsi qu’un accès à des compétitions détenues par la FIFA.

Pour autant, après bientôt quatre décennies, il semblerait que la FIFA ait souhaité revoir à la hausse le prix de ce partenariat. Une situation que n’accepte pas EA qui, après quelques tentatives de négocation, a décidé de poursuivre sa route sans la FIFA. Dès lors, à partir de 2023 (donc après FIFA 23), les jeux de football d’EA porteront le nom d’EA Sports FC.

Les fans retrouveront les clubs et joueurs, le mode FUT, seul le nom sur la boite sera réellement différent.


Konami en embuscade ?

Cela pourrait être le grand gagnant de cette future bataille, ou sa première victime. Konami et son jeu eFootball pourrait bien profiter de la situation pour reprendre du poil de la bête. Avec des joueurs croyant que le jeu FIFA va totalement disparaitre et une bataille entre deux poids lourds, le studio japonais a potentiellement une carte à jouer avec son titre free-to-play.

Si on ne pense pas que la FIFA viendra tapper à la porte de Konami pour lui proposer un partenariat, eFootball pourrait se faire une place plus important sur le marché en s’illustrant comme un acteur plus stable que ces principaux rivaux (l’un changement de nom tandis que l’autre doit totalement recréer son jeu).


La FIFA compte bien proposer sa propre simulation de football dans les années à venir, ce qui devrait nous donner une bataille entre au moins trois acteurs : la FIFA, EA Sports et Konami.

gamosaurus-scroll-to-top-button