Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

EA bientôt racheté par Disney ou Apple ?

Le CEO d'EA serait à la recherche d'un partenaire pour un rachat de son groupe. Parmi les géants intéressés, Disney, Comcast et Apple auraient déjà discuté d'une acquisition du studio américain.

ea-disney-rachat-nbc-comcast-apple-acquisition-achat-vignette

Et si EA se faisait racheter par Disney ou Apple ? C’est la folle rumeur qui circule ce week-end suite à une analyse de Dylan Byers sur Puck (source en anglais), le journaliste spécialisé évoquant de nombreuses sources pour confirmer ses propos. En effet, EA chercherait depuis des mois à se rapprocher d’un géant des médias, afin d’accroitre sa force de frappe sur le marché des jeux-vidéos. Ainsi, comme nous l’avions anticipé dans notre article sur le rachat d’Activision Blizzard par Microsoft, le secteur continue de se placer dans une situation de consolidation où les petits sont rachetés par les gros.

EA, à la recherche d’un partenaire pour devenir un géant

C’est sans surprise qu’Electronic Arts, l’un des plus grands studios du milieu, chercherait depuis des mois à consolider sa position. Pour cela, EA a déjà investi plus de 5 milliards de dollars dans le rachat de plusieurs studios, dont Codemasters l’an dernier. Toutefois, ces acquisitions sont limitées par ses ressources, l’empêchant de devenir un vrai colosse dans le secteur (en comparaison avec un groupe comme Tencent par exemple).

Si la consolidation via le rachat de plus petites structures a ses limites, il est également possible de tenter une autre approche : se faire racheter, en tout ou partie, par plus gros que soit. Cette solution est notamment celle adoptée par Activision Blizzard qui pourra désormais compter sur les ressources de Microsoft suite à son rachat par le géant américain.

Bien que pour le moment, aucune annonce officielle n’ait été faite à ce sujet, le CEO d’EA Andrew Wilson aurait été en discussion avancée avec plusieurs grands groupes depuis 2021 afin de créer un géant de l’Entertainment. D’après les sources évoquées par Dylan Byers, celui-ci aurait notamment négocié avec Comcast (la maison mère de NBC Universal, le plus grand réseau de TV payante aux USA et un géant des médias à travers le monde) mais également avec Disney et Apple.


Disney en discussion pour racheter EA ?

Si les tentatives avec Comcast et Apple ne semblent pas encore avoir abouti (une question de prix pour le rachat par Comcast d’après une source proche du dossier), Disney serait encore en discussion avec le CEO d’EA. Andrew Wilson semble cependant avoir une idée bien en tête puisque ce dernier souhaiterait conserver sa place en tant que responsable du futur nouvel ensemble.

A noter que pour le moment, EA et Disney jouissent d’un partenariat depuis des années autour du développement de jeux sur la licence Star Wars. Avec trois nouveaux titres en développement, celui-ci est plus actif que jamais, bien que ce partenariat ne soit plus une exclusivité.

Si EA ne sera pas un rachat facile à justifier, le groupe se portant très bien financièrement parlant, Disney s’est vraiment transformé en une entité tentaculaire depuis une décennie, rachetant à la pelle les licences et groupes (dont LucasFilm, 21st Century Fox, ou encore Marvel et Pixar). L’acquisition d’une entité comme Electronic Arts pourrait lui ouvrir les portes du jeu vidéo et créer, via toutes ses licences, un vrai géant du secteur.


Rachat, consolidation ou statuquo, quel avenir pour EA ?

Si pour le moment, Andrew Wilson semble continuer sa partie d’échecs avec différentes entreprises, Electronic Arts est clairement dans une situation très particulière. Dans les faits, le groupe se porte très bien avec de très bons résultats financiers depuis quelques années. Ses grandes franchises historiques continuent de bien se vendre à commencer par FIFA et les Sims tandis qu’Apex Legends connait un renouveau depuis quelques mois (en peak de joueurs actifs depuis plus de 18 mois si on en croit Steam Charts). En outre, son rachat de Codemasters semble être un coup de maître au vu de la croissance très rapide de la popularité de la Formule 1 à travers le monde et notamment aux USA, lui permettant de mettre la main sur les droits de la discipline avec F1 22.

Pour autant, quelques ombres viennent se positionner sur la trajectoire du groupe avec notamment de plus en plus de concurrences sur ses franchises de sport. Si Madden est encore un peu isolé puisque le groupe conserve une exclusivité des droits avec la NFL, la section FIFA va être mise à mal par la perte du nom FIFA dès la fin de l’été 2023. Ainsi, EA Sports FC, le futur nom du jeu de football d’EA devrait subir la concurrence de plusieurs titres dont un FIFA 24 développé par un autre studio.

Cette situation pourrait entrainer une baisse des revenus du groupe d’ici deux trois ans, à moins de pouvoir réussir sa transition autour du nouveau nom du jeu de foot. On comprend donc l’envie du CEO du groupe de chercher un partenaire plus puissant.

gamosaurus-scroll-to-top-button