lol-esport-lck-yamatocannon-head-coach-sandbox-summer-split
YamatoCannon, nouveau head coach de SANDBOX Gaming (Photo Riot Games)

Dans la série mouvements que personne n’a vu venir, celui-ci est plutôt bien placé. D’après les sources d’ESPN, Jakob « YamatoCannon » Mebdi est le nouveau head coach de SANDBOX Gaming en LCK. Il assurera ses fonctions depuis l’Europe jusqu’à ce que les conditions sanitaires soient réunies pour qu’il déménage en Corée du Sud.

YamatoCannon devient ainsi le premier occidental à devenir head coach d’une équipe en LCK. Le célèbre caster LS s’y était essayé avant lui chez bbq Olivers, mais n’avait officié qu’en Challenger Series.

Il faut dire que SANDBOX n’a pas grand chose à perdre pour le Summer Split. La formation a terminé le Spring Split à la neuvième place, devant sauver sa place en LCK lors des relégations. Mais le prochain split sera le dernier avant l’arrivée des franchises dans la ligue sud-coréenne. Sans risque de relégation, le prochain split est probablement le meilleur moyen de tenter une expérience pour une équipe en difficulté.

Soit YamatoCannon réussit à s’intégrer, tire l’équipe vers le haut, et ce nouveau head coach est une bonne pioche pour SANDBOX. Soit l’aventure tourne au vinaigre et la formation repart sur de nouvelles bases l’année prochaine. Si elle est acceptée comme franchise évidemment.

Il serait d’ailleurs extrêmement étonnant que cette expérience se termine bien, tant les éléments semblent en défaveur de Yamato. Face à des joueurs d’une autre culture, ne maîtrisant pas la langue, parviendra-t-il à faire passer son message ? Mais 2020 est tellement atypique que le voir remporter la LCK ne serait même pas la chose la plus chose la plus improbable de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici