Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post

Notre test de The Legend of Zelda: Skyward Sword HD

Entre coups d'épée et de bouclier, découvrez notre avis tranchant.

test-the-legend-of-zelda-skyward-sword-hd-vignette-gamosaurus

Près de 10 ans après sa sortie sur Wii, The Legend of Zelda: Skyward Sword fait son retour dans une version HD sur Nintendo Switch. L’occasion pour nous de tester ce jeu aux avis mitigés ! Réelle version HD ou simple réédition pour faire patienter avant Breath of The Wild 2 (BOTW 2) ? C’est la question à laquelle nous allons essayer de répondre dans notre test de Skyward Sword HD.

Ce test de The Legend of Zelda: Skyward Sword HD a été réalisé sur Nintendo Switch avec une version commerciale.

La licence Zelda est très attendue sur Switch. Précurseur de BOTW, Skyward Sword en a inspiré une partie du gameplay. L’annonce de ce remaster ne fut pas du goût de tous, c’est pourquoi notre test sera également axé sur les craintes légitimes quant à la qualité d’un tel portage HD.

Un remaster annoncé HD

Si vous vous attendiez à un remaster en 1080p 60 fps, c’est exactement ce qui vous est proposé ici. Pour ceux qui ont eu l’occasion de jouer à la version Wii ou Wii U de Skyward Sword, le step up est non négligeable ! Malgré quelques très légères baisses de fps dans des zones chargées en textures mobiles, le tout tient la route.

Cependant, pas de grande surprise non plus. Les textures sus-nommées restent les mêmes qu’avant, seule la résolution reçoit un lifting bien mérité. La direction artistique aide un peu à accepter ces textures vieilles de 10 ans, mais on reste très loin de ce que l’on peut attendre en 2021.

Autre ajout majeur de ce portage lifté sur Nintendo Switch : la possibilité de jouer en « mode manette » ou « mode boutons ». En résumé, alors que le jeu prévu pour la Wiimote a été logiquement adapté aux Joy-Con, vous pouvez également y jouer sans profiter du motion gaming.

test-zelda-skyward-sword-hd-gamosaurus-01
Bien que la résolution soit clairement meilleure, notre test de Skyward Sword HD nous a permis de constater que les textures ne sont plus toutes jeunes.

Des contrôles aux oignons… ou aux fraises

Trois solutions principales s’offrent à vous en ce qui concerne les contrôles :

  • Le mode motion gaming, qui profite du gyroscope des Joy-Con pour les différentes actions du gameplay.
  • Le 100% boutons, en mode portable ou à la manette, qui n’utilise pas du tout le gyroscope des Joy-Con.
  • Le mode portable qui utilise le gyroscope pour tourner la vue en tournant vous même avec la console.

Joy-Con et motion gaming

Dans le premier cas, vous profitez allégrement de la précision du gyroscope des Joy-Con, qui permet de donner les différents coups d’épée dans toutes les directions, d’utiliser votre bouclier de la main gauche mais aussi de faire usage de vos autres équipements. Seulement, tout cela ne se fera pas sans problèmes.

Sans vraiment comprendre pourquoi, le calibrage de votre gyroscope ne tiendra pas en place. Il faudra régulièrement (toutes les 2 minutes en combat, voire à chaque temps calme) appuyer sur Y en visant le centre de votre écran pour le recalibrer.

Vos coups à l’épée seront normalement précis et correspondront aux mouvements effectués, même si la sensibilité vous fera parfois taper dans le vide sans que vous l’ayez décidé. Mais en ce qui concerne les autres équipements tels que l’arc, ne cherchez pas la grande précision, vous verrez le gyroscope se décaler à vue d’œil ! Vous dégusterez avec beaucoup de sel les moments où vous échouerez après un décalage visible du gyroscope.

joycon-calibrage-motion-gaming-test-zelda-skyward-sword-hd-gamosaurus
Le recalibrage des Joy-Con sur Skyward Sword HD peut être fait à n’importe quel moment en jeu en appuyant sur Y… et heureusement !

Manette et mode boutons

Si vous comptiez sur le mode boutons pour combler ce manque de constance, vous pourriez être déçus. Les mouvements sont remplacés par le joystick droit qui permet pour certains une meilleure précision qu’au gyroscope du Joy-Con. En particulier pour les joueurs utilisant des manettes Pro. Jusque-là, on aime et on profite ! Seulement, un joystick c’est petit, et lorsqu’il faut de la finesse, ça demande un peu d’entrainement. Qu’à cela ne tienne !

Malheureusement, ce n’est pas le seul problème rencontré dans ce mode. Le plus désagréable à gérer reste la vue. Il vous faudra constamment appuyer sur L pour pouvoir tourner la vue avec le joystick. Attendez-vous donc à donner des coups d’épée pour tourner la tête et des coups de tête pour tourner l’épée.

Mode portable et gyroscope

Au final, l’usage du gyroscope en mode portable est une très bonne solution qui se retrouve à cheval entre les deux précédentes. Il faut cependant avoir l’estomac accroché pour pouvoir supporter de tourner sur soi-même en permanence.

Heureusement, le changement de contrôles peut se faire en jeu à tout moment. Même au cœur d’un combat de boss. À vous donc de trouver vos marques, en essayant de ne pas trop sortir du rythme de l’aventure.

Dialogues, tuto et temps de cuisson

Ceux qui ont joué à la version Wii savent à quel point il était insupportable de passer la première partie du jeu, mais aussi de supporter les interventions (beaucoup trop) nombreuses de Fay, votre guide personnel. C’est un point qui a été amélioré sur le portage, avec une première partie de jeu un peu plus rapide. Les interventions de dialogues d’explications sont également moins fréquentes.

fay-test-zelda-gamosaurus
Lorsque cela doit être Fay, vous ne pouvez pas y échapper.

Remise en contexte : sur la version originale, à chaque fois que vous ramassez un objet, un pop-up de discussion vous décrit lentement l’objet, et vous ne pouvez pas passer. Dans Skyward Sword HD, vous n’aurez à supporter cela qu’une seule fois par objet différent ! On espère bien que vous comprendrez qu’un Rubis Rouge vous donne toujours 20 Rubis, du début à la fin du jeu, sans qu’il soit nécessaire de vous le repréciser toutes les 5 minutes.

boites-dialogues-2-test-skyward-sword-hd-gamosaurus
Pour pouvoir accumuler de nombreux rubis, il vous faudra améliorer votre bourse.
boites-dialogues-zelda-skyward-sword-hd-test-gamosaurus
Les habitants de Célesbourg savent grassement vous remercier.

Skyward Sword, une aventure céleste

Se plaçant bien avant les autres aventures de Link dans la chronologie, The Legend of Zelda: Skyward Sword HD vous fait vivre une aventure agréable et pleine d’émotions. Si l’on oublie les différents défauts déjà évoqués, le reste en fait une très bonne aventure, avec de l’humour, de la joie, du désespoir et beaucoup de plaisir. L’occasion pour les jeunes adeptes de la licence de découvrir l’histoire de la Master Sword et de la déesse Hylia. Ou encore la malédiction à l’origine de l’acharnement de Ganondorf. En bref, une étape importante pour comprendre l’univers de The Legend of Zelda.

La particularité de Skyward Sword est de vous faire vivre une aventure céleste. Grâce à votre fidèle célestrier, vous pouvez vous déplacer d’îles flottantes en îles flottantes, mais également vous rendre sur la terre ferme. Malheureusement, c’est également l’un des points faibles de l’opus. Le déplacement aérien traine facilement en longueur lors des nombreux allers-retours nécessaires au déroulement de l’aventure.

test-zelda-skyward-sword-hd-gamosaurus-02
Un ciel bleu quelque peu nuageux, des célestriers, et la statue de la déesse Hylia surplombant Célesbourg.

Comme un brouillon de Breath of the Wild

Tout n’est pas pour autant à jeter. Skyward Sword propose de nombreuses bonnes idées. Il a d’ailleurs par la suite inspiré Zelda: Breath of the Wild dans son gameplay. Gestion de l’endurance, monde semi-ouvert et nombreux équipements dont le gameplay profite du motion gaming accompagnent parfaitement une aventure digne d’un bon Zelda. Véritable évolution à la sortie du jeu original, le tout à un goût de déjà-vu. Rien d’étonnant, il s’agit ici d’un remaster dont les principales atouts ont déjà été ré-exploités dans BOTW.

skyward-sword-gameplay-gamosaurus
Ceci n’est pas un manège, ça n’en est pas pour le moins amusant.
zelda-gameplay-2-gamosaurus
The floor is lava, gardez l’équilibre !

Les différents biomes explorés proposent chaque fois de nouveaux axes de gameplay. Cela en devient presque triste lorsque certains combats de boss se résument à des coups d’épée et de bouclier. Le feeling global est bon, même si une sensation de « trop peu » ou de répétitions peut parfois vous gagner.

Viennent s’ajouter les différentes cinématiques, interludes, temps morts et autres interruptions qui alourdissent énormément le gameplay. Parfois nécessaires à la bonne compréhension du scénario, d’autres fois pures pertes de temps, ces pauses imposées ont plutôt tendance à vous sortir du rythme du jeu qu’autre chose. Il est tout de même à noter que c’était encore pire dans la version originale du jeu.

zelda-da-gamosaurus
Vous aurez l’occasion de contempler quelques scènes majestueuses qui ne sont pas pour nous déplaire.

Enfin, si vous souhaitez profiter à 100% du jeu grâce au motion gaming, il faut vous préparer à devoir effectuer le recalibrage des Joy-Con très régulièrement. Une action qui alourdit encore l’évolution de votre aventure, vous donnant parfois envie de faire une pause volontaire avant de lâcher une Joy-Con en direction de votre écran.

Un bilan en demi-teinte

Il faut bien se l’avouer, ce test de Skyward Sword HD n’a pas été de tout repos. Le jeu vous fait monter en émotions, que ce soit lors de l’aventure et son évolution ou à cause des différents problèmes et temps morts rencontrés.

Au final, il est difficile de dire que le jeu en lui-même est mauvais, ou que son portage est un échec. Mais ce qui est certain, c’est qu’on aurait espéré mieux, surtout pour un jeu vendu au prix fort. Il reste cependant agréable pour de nouveaux adeptes de la série ou des joueurs la découvrant via cet opus. Et même pour ceux qui auront déjà terminé la version originale. Malheureusement, tout cela n’effacera pas les différentes déceptions.

Le bilan du test

gamosaurus-avis-test

Un remaster agréable qui n’efface pas les défauts.

S’il y a bien une chose que notre test de Skyward Sword HD nous apprend, c’est qu’un bon remaster ne se produit pas n’importe comment. Améliorant clairement l’opus original, la version HD portée sur Switch n’est cependant pas à la hauteur des attentes actuelles. Il faudra attendre Breath of the Wild 2 pour de réelles nouveautés.

Les points forts

  • Une vraie version 1080p 60fps…
  • Une aventure plaisante, complète et agréable une fois les contrôles pris en main.
  • Des interruptions en jeu moins pensant que sur la version originale.
  • Trois différentes possibilités de gameplay (motion gaming, mode boutons, mode boutons+gyroscope).

Les points faibles

  • … mais une HD qui n’en est pas une et qui n’améliore rien à la qualité de certaines textures.
  • Un gyroscope dépendant du recalibrage régulier en mode Joy-Con.
  • Des contrôles à la manette peu ergonomiques.
  • Des longueurs inutiles et pesantes dans le développement du scénario et le déplacement aérien.
gamosaurus-scroll-to-top-button