Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post

Test de Mario Golf : Super Rush, le golf sans le fun

+2 à l'aller après un double bogey évitable, mais il reste le retour du parcours.

Mario Golf, mais sur Switch

Après le kart, et le tennis, Mario se remet au golf sur Nintendo Switch. Annoncé en début d’année, le titre vient combler le calendrier de la console. Il est l’heure de se mettre au test de Mario Golf : Super Rush, qui apporte à la Switch un nouveau party game. Ce qui risque d’en décevoir plus d’un, tant le titre se concentre sur cet aspect, se montrant très avare en contenu sur le reste.

Ce test de Mario Golf : Super Rush a été réalisé avec une version commerciale, et beaucoup de désespoir.

mario-golf-super-rush-test-avis-visuel-graphique-aliasing
C’est parti pour le test de Mario Golf : Super Rush sur Switch.

Pourtant, la formule de Mario Golf a eu le temps d’être rodée au fil des épisodes. Avec encore et toujours Camelot aux manettes, alternant les épisodes tennistiques et golfiques pour Nintendo. Le studio a pris l’habitude d’apporter une formule mêlant sagement gameplay, fun et stratégie. Un équilibre clairement absent de cet opus, qui semble un peu trop précipité pour cela. Si l’amusement reste toujours là, pour peu que l’on joue avec 3 amis, le reste pêche rapidement.

Le premier coupable se cache derrière la mécanique des coups. Désormais, la frappe de balle est gérée par une jauge verticale unique, avec visée automatique. Une fois le coup lancé, il faut appuyer une unique fois pour déterminer la force de frappe, et le deuxième parcours de la jauge servira à imprimer des effets aux différentes parties du voyage de la balle. Alors oui, il est possible de frapper en topspin, backspin ou encore super backspin. Mais cette mécanique va très vite limiter les possibilités en jeu.

Le motion gaming, comme au bon vieux temps

motion-gaming-joycon-gyroscope
Le motion gaming, l’autre manière de jouer à Mario Golf : Super Rush

Pour profiter des capacités des Joy-Con, ce Mario Golf embarque la possibilité de jouer en motion gaming via le gyroscope. Un petit retour vers le passé si vous aviez aimé Wii Sports. Vos coups seront nettement moins précis, et vous perdrez beaucoup de possibilité d’effets ou touchers de balle.

Néanmoins, cela s’avère plutôt réussi si vous voulez simplement faire une partie entre amis ou en famille. Bref, clairement une fonctionnalité bonus qui ne révolutionne rien, mais s’avère assez efficace pour son cadre d’utilisation. A noter que vous ne pouvez pas jouer la campagne en motion gaming, ni faire une partie mélangeant gameplay manette et gyroscope.

Trop de party game tue le party game

Résultat, après quelques petites heures de jeu, vous devriez avoir parfaitement pris en main le cœur du gameplay. Restent alors les coups spéciaux, propres aux différents personnages du casting. Ce sont les rares actions à avoir des animations dédiées (voir par la suite), mais s’avèrent inutiles si vous souhaitiez faire du golf à la régulière, hormis pour gagner un coup sur certains trous, et transformer un Par 5 en Par 4. Les voila donc relégués aux modes alternatifs.

Et arrêtons nous deux secondes pour en parler, de ces différents modes de jeu proposés. Personne ne pourra d’ailleurs vous juger si vous mettez des guillemets avec vos doigts autour de différents. D’un côté le Speed Golf, où il faudra terminer chaque trou le plus vite possible. Vous courez entre chaque coup, pouvez rentrer dans vos adversaires pour les ralentir. Chaque frappe de balle rajoute 30 secondes à votre chrono, et le joueur le plus rapide l’emporte. Clairement un mode qui tient deux parties, le temps de la découverte. Enfin, vous avez accès au Golf mêlée, où tout le monde joue simultanément sur neuf trous, et le premier à en réussir trois l’emporte. Voyez ça comme une bataille de ballons dans un Mario Kart. Sur le papier, cela pourrait être extraordinairement fun. En pratique, nettement moins.

Super Rush, comme pour rushé ?

L’autre partie majeure du jeu, c’est son aventure un joueur. Si vous aviez trouvé le solo de Mario Tennis Aces décevant, vous allez découvrir de nouvelles profondeurs. Outre le scénario inexistant, qui ne servira que de prétexte pour vous faire refaire en boucle les mêmes parcours, il est bien loin du RPG vendu. Aucune mission annexe, aucun PNJ digne d’intérêt, rien de surprenant. Vous êtes dirigé de bout en bout, découvrez les différents modes de jeu et les parcours. Un gros tutoriel de 7 heures. Mais vous aurez au moins utilisé un Mii !

mario-golf-super-rush-test-avis-campagne-solo-progression-personnage
Au fil de votre progression dans la campagne, vous débloquez des points à investir dans les caractéristiques de votre Mii.

Ce manque de générosité ressort également dans l’habillage global du jeu. Car le titre est très avare en effets visuels. Les frappes de balles manquent désespérément de vie. Même son de cloche au niveau sonore. Rien ne différencie un super drive d’une frappe qui voue envoie dans le décor. Sans aller jusqu’à l’extravagance d’un Everybody’s Golf, un peu de vie aurait été la bienvenue.

Revenez plus tard

A l’instar de Mario Tennis Aces, Mario Golf : Super Rush va recevoir des mises à jour gratuites dans les prochains mois. Il faut donc s’attendre à voir arriver nouveaux personnages et parcours, et pourquoi pas modes de jeu. La première update nous promettant d’ailleurs un parcours dans New Donk City, la ville de Super Mario Odyssey. On aurait aimé le voir dès la sortie du jeu, histoire d’avoir un peu de diversité et d’idées de gameplay.

Car c’est bien là que réside le plus gros défaut de ce jeu à sa sortie. Seulement 5 parcours, des modes de jeu extrêmement similaires, autant dire que le tour est très vite fait. Encore plus si vous n’avez pas d’ami avec qui jouer, puisqu’il n’y a pour le moment aucun matchmaking en ligne. Chaque minute de jeu donne vraiment l’impression que le jeu est sorti trop tôt, loin d’être terminé. La meilleure décision reste donc d’attendre avant de vous l’offrir. Non pas pour espérer l’avoir en réduction – c’est un jeu Mario, arrêtez de rêver – mais pour voir si le contenu va suffisamment s’étoffer avec le temps. En l’état, il est bien difficile de vous conseiller le jeu, à moins que vous n’ayez qu’une Switch comme console et des amis extrêmement fans de golf.

mario-golf-super-rush-test-avis-visuel-graphique-animations-parcours
Rocadune, l’un des cinq parcours disponibles dans Mario Golf : Super Rush

Le bilan du test

Décevant, en attendant plus de contenu

Bien loin des épisodes précédents, Mario Golf : Super Rush rate son drive. La faute à un gameplay très simplifié et un contenu vraiment pauvre à sa sortie. Un mode histoire oubliable, des modes de jeu peu inspirés, et très peu de variété dans les parcours. Bref, il n’y a que la promesse des mises à jour gratuites pour espérer sauver le tout d’ici quelques mois.

Les points forts

  • Un gameplay facile à prendre en main
  • Facilement fun à plusieurs
  • Le motion gaming avec les Joy-Con est maîtrisé

Les points faibles

  • Mais un peu trop simplifié
  • Beaucoup d’aliasing sur grand écran
  • Trop peu de parcours et mécaniques
  • Un mode solo oubliable
  • L’habillage visuel et sonore absent
  • Les modes de jeu supplémentaires tournent vite en rond
gamosaurus-scroll-to-top-button