Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Le migrateur d’objets, l’outil qui va bouleverser l’économie de Dofus

L'équilibrage des objets, vraiment un bon outil ?

dofus-le-migrateur-dobjets-loutil-qui-va-bouleverser-leconomie-2-72

La mise à jour 2.72 de Dofus est l’occasion de voir apparaître la refonte du Sadida et de l’Ecaflip, mais également le migrateur d’objets. Cet outil, inaccessible aux joueurs, permet à Ankama de modifier les valeurs d’un objet et ce de manière rétroactive. En somme, modifier les caractéristiques d’un équipement ainsi que ceux déjà en circulation. Mais cela amène également de nouvelles règles qui sont loin de convaincre.

Comment fonctionnaient les modifications jusque là

Avant, lorsqu’un objet devait être modifié pour équilibrer sa puissance, ceux déjà présents en jeu n’étaient pas touchés. Une nouvelle version de l’équipement était créée, et les anciennes itérations restaient en jeu dans leur état de base. Comme le présente l’exemple ci-dessous, cela menait à la création de chimères dont la valeur des statistiques est impossible à atteindre. Et tant qu’ils restent en circulation, ils peuvent mener à de sérieux déséquilibres entre les joueurs.

gants-du-rat-blanc-dofus-jet-theorique-1
Jet théorique actuel (2.71)
gants-du-rat-blanc-dofus-jet-forgemagie-pre-nerf
Objet créé à la mise à jour 2.62, toujours en jeu

Pour éviter au maximum ce genre d’aberrations, les modifications d’objets sont donc restées très rares. Et même lors de la mise à jour 2.70 qui a retouché les équipements de niveau 150 à 200, ce ne sont que les bonus de panoplies qui ont été affectés. Aucun objet n’a été modifié individuellement, forçant les joueurs à jouer l’ensemble ou rien du tout. Le migrateur d’objets a pour vocation de changer cela sur Dofus. Avec lui, dès qu’un item sera modifié, toutes ses copies en circulation seront également touchées.

Ce que touche la migration d’objets

Cependant, si cet outil permet un équilibrage plus simple dans les années à venir, il n’est pas dénué de contreparties. Et ces dernières viennent directement se confronter à la Forgemagie. Car qui dit modification rétroactive des lignes, dit modification des lignes ayant été changées par ces métiers. Selon ce qui a été touché, plusieurs cas de figure peuvent s’imposer. Quand un objet est ciblé par le migrateur sur Dofus, voilà ce qui arrive :

  • A l’ajout d’une ligne d’effet sur l’équipement :
    • Cette ligne peut être appliquée avec un jet aléatoire, minimum, moyen ou maximum

Cela signifie que si Ankama décide d’ajouter une ligne d’effet à un objet, celle-ci peut se retrouver affublée d’un jet aléatoire, compris entre les deux valeurs théoriques. On pourra aussi la trouver à sa valeur minimale, maximale ou moyenne. Le joueur n’a aucun choix et doit se contenter de ce que le studio décide d’instaurer au moment du changement.

  • A la suppression d’une ligne d’effet sur l’équipement :
    • Que la ligne soit naturelle ou intégrée par Forgemagie, elle est supprimée

Ici, pas de doute possible, quand une ligne d’effet est supprimée, elle est retirée de l’objet. Peu importe son origine, elle disparaît purement et simplement de l’équipement et de ses copies en circulation.

  • A la réinitialisation des valeurs d’une ligne d’effet sur l’équipement :
    • Que la ligne soit naturelle ou intégrée par Forgemagie, elle peut être réinitialisée avec un jet aléatoire, minimum, moyen ou maximum

Avec cette condition, Ankama peut influer directement sur une ligne d’effet. Celle-ci sera alors ajustée selon sa qualité si elle est déjà présente sur l’objet. Par exemple, si la Coiffe du Bouftou devait passer de 16 à 20 Force à 26 à 30 Force, cette ligne sera automatiquement ajustée aux nouvelles valeurs. Si l’on possédait une coiffe à 20 Force, dans la majorité des cas, la modification la mènerait à 30 Force. Toutefois Ankama se réserve le droit de rendre ce jet aléatoire.

  • A la transformation d’une ligne d’effet sur l’équipement :
    • La ligne A devient B, B existe déjà sur l’objet en tant que ligne exotique, la ligne exotique est supprimée
    • La ligne A possède un « over » (points au-dessus du jet théorique maximal), à sa transformation en ligne B, l' »over » est retiré et la ligne retourne à son jet théorique maximal
    • La ligne A est dans les valeurs du jet théorique, la ligne B garde le jet selon la qualité
    • La ligne A est à 0, rien ne se passe

Les complications commencent dans ce cas de figure. Toujours en prenant en exemple la Coiffe du Bouftou : la ligne d’effet Force devient une ligne Agilité. Si de l’Agilité est déjà présente sur l’objet par Forgemagie, la ligne d’effet est supprimée et est ajustée à l’ancienne valeur de la Force. Dans le cas où la Force est au-dessus de sa limite naturelle de 20, au changement en Agilité, la ligne est ramenée à sa limite maximale. Si la Force est comprise dans le jet théorique de 16 à 20, alors l’Agilité aura la même valeur. Enfin, si la ligne de Force a été laissée à l’abandon et menée à 0 par Forgemagie, alors la ligne Agilité sera à 0.

Quid des runes de transcendance ?

Stade ultime de l’optimisation par Forgemagie, les runes de transcendance sont particulières. Une fois appliquées sur un objet, elles empêchent toute Forgemagie future sur celui-ci. Elles ont des effets souvent très puissants et s’obtiennent dans les Songes. Un contenu de fin de jeu difficile d’accès, qui peut prendre plusieurs dizaines d’heures, voire une petite centaine d’heures de jeu pour être complété. Tout cela pour ne même pas garantir l’obtention d’une rune, puisqu’un jeu de loterie la met en concurrence avec une dizaine d’autres récompenses.

Elle sont donc très compliquées à obtenir en grande quantité. Avec le migrateur d’objets, malgré ses quelques sécurités concernant les lignes exotiques, les runes de transcendance ne vont pas survivre dans Dofus.

  • Une rune de transcendance est appliquée sur un objet :
    • Si la ligne est exotique, elle est supprimée
    • Si la ligne est en « over », elle revient à son jet théorique le plus proche
    • Si la ligne est dans le jet théorique, rien ne se passe
    • La rune de transcendance est dans tous les cas supprimée

Bien que les implications de ces changements soient plus ou moins graves selon les cas, la dernière ligne est la plus importante. Quoiqu’il arrive, une rune de transcendance ne peut pas survivre au migrateur d’objets. Et c’est bien là le plus gros défaut de cet outil qui empiète directement sur l’économie du jeu. Si cette optimisation, qui coûte très cher, vient à disparaître régulièrement, quel est l’intérêt de s’en préoccuper. D’autant qu’elle ne fera l’objet d’aucune compensation.

Que penser du migrateur d’objets

Il aurait pu être un outil formidable qui permet de diversifier les équilibrages pour ne pas toujours toucher aux classes, offrir de nouvelles manières de mettre tout le monde sur un pied d’égalité. Mais le migrateur d’objets ne correspond pas vraiment à Dofus et entre en contradiction avec son outil d’optimisation le plus avancé. Dans les grandes lignes, son arrivée aurait dû être une excellente nouvelle puisqu’Ankama ne touche pas souvent aux objets. Et cela n’empêche pas d’utiliser encore la Forgemagie ou les runes de transcendance, loin de là.

Seulement, il a déjà été annoncé que d’autres objets seraient touchés. Utiliser les runes de transcendance devient donc un véritable pari, et cela ne risque pas d’aller en s’arrangeant si les équilibrages devaient se faire plus fréquents. Et au prix qu’elles peuvent coûter selon les serveurs, certains préféreront s’en passer. Pire encore, les Forgemages eux-mêmes pourraient cesser de créer des items farfelus et sur mesure. Avec la peur constante de voir son équipement devenir obsolète du jour au lendemain, ou de devoir réinvestir plusieurs dizaines de millions de kamas pour s’optimiser, rares seront les joueurs à prendre le risque de s’y lancer.

Le commerce de runes serait beaucoup moins important, l’offre dépassant petit à petit la demande. A terme, leur prix va chuter, ce qui rendra ce pan de l’économie désuet pour de nombreux joueurs. Les Songes seraient également moins visités, augmentant drastiquement le prix de tout ce qui leur est associé, qu’il s’agisse des runes de transcendance, objets légendaires et prysmaradites. Mais on verrait surtout le fossé entre les joueurs prêts à mettre de l’argent réel et les joueurs moyens se creuser encore plus.

0
Donnez votre avis dans les commentairesx