vignettes-gamosaurus-acheter-des-kamas-dofus-retro-2019-ankama-ogrines-igvault
Acheter des Kamas sur Dofus n'a jamais été aussi rapide et facile.

Et si on vous disait qu’acheter des Kamas sur Dofus, c’est rapide et facile, et même autorisé par Ankama ? C’est une réalité qui mérite quelques nuances, et pourtant, c’est sur le site officiel du jeu que cette solution est proposée…

Bien que la lutte contre la fraude et la vente illégale de Kamas s’amplifie jour après jour, les sites de reventes continuent à proliférer et à influencer grandement l’économie en jeu, comme certains le montrent sur les réseaux sociaux. Et après tout, quelle est le meilleur moyen de contrôler la concurrence ?

Pouvoir acheter des Kamas (ou de manière générale de la monnaie en jeu) légalement, c’est une solution proposée par beaucoup de jeux (les Tokens sur WoW, les Ogrines sur Dofus, etc.). Mais c’est souvent une solution discrète, ou tout du moins amenée de manière à penser qu’elle n’influe que peu sur le réel fonctionnement du jeu, un peu comme une simple récompense pour les joueurs investissant beaucoup de temps dans leur aventure ingame.

Depuis ce lundi 14 octobre 2019, Ankama Games a fait le choix commercial de mettre son option d’achats de Kamas via Ogrines en avant de manière ostentatoire, alors que le jeu se porte mieux que jamais, et que les abonnements se vendent en masse.

bourse-kamas-ogrines-dofus-acheter-retro-astuce
La page de la bourse Kamas/Ogrines qui s’affichent lorsque vous cliquez sur « Acheter des Kamas ».

Dofus, un Free to Play (F2P) à abonnement Pay to Win (P2W) ?

C’est la question que l’on peut se poser après un tel choix de communication. La société Ankama Games (et de manière générale, Ankama) vit principalement sur les revenus générés par les abonnements Dofus.

Bien que Tot, le PDG d’Ankama, prétend ne pas aimer les offres marketing à outrance, elles sont de plus en plus présentes dans la boutique du jeu, et c’est une des features les plus mises en avant sur les réseaux sociaux. Mais ce sont principalement des skins qui sont vendus, qui n’influent que très peu sur le gameplay, et qui ne sont pas obligatoire (contrairement à l’abonnement, qui est plus que fortement conseillé).

C’est au tour de l’achat de Kamas d’être mis en avant, alors qu’il permet à certains joueurs d’obtenir des avantages singuliers avec très peu d’heures de jeu.

Pour exemple, avec 250 euros d’Ogrines (environ 150 Millions de Kamas), et moins d’une dizaine d’heures de jeu, vous pourriez payer un joueur pour vous xp niveau 200, et vous acheter un full stuff Opti (à quelques Dofus près) de manière totalement légale. Si vous optez pour une solution non autorisée par Ankama, vous obtiendrez le même résultat, avec encore moins d’investissement de votre part.

Il est alors permis de se demander s’il n’y a pas un risque que Dofus devienne encore plus P2W (ou plus exactement Pay to fast) qu’il ne l’était quand l’option était plus discrète. Volonté d’Ankama, ou simple maladresse de communication ? C’est un débat qui anime déjà les réseaux sociaux.

Côté Dofus et Ankama Games, c’est une volonté de lutter contre les revendeurs illégaux sur les moteurs de recherche qui est mise en avant. Une solution qui peut paraître… étrange et pas forcément efficace, mais qui, sans aucun doute, sera bénéfique à Ankama. Seul l’avenir nous dira si la solution est efficace !


tous-nos-guides-stuff-dofus
tous-nos-guides-dofus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici