Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Riot Games et Ubisoft annoncent un projet de recherche commun pour lutter contre la toxicité en jeu

Riot Games et Ubisoft font union contre la toxicité en jeu.

riot-games-ubisoft-ia-toxicité-partenariat-vignette

Riot Games et Ubisoft viennent d’annoncer le lancement d’un projet commun de recherche appelé « Zero Harm in Comms » afin de lutter contre la toxicité dans leurs jeux multijoueur. Ce partenariat a pour but d’améliorer la détection des interactions néfastes aux joueurs par les outils de modération préventive basés sur l’Intelligence Artificielle. L’idée à long terme est donc de créer une base de données commune à toute l’industrie et un écosystème qui recueille en toute sécurité les données en jeu.

Un partenariat entre Riot Games et Ubisoft pour réduire la toxicité en jeu

Cette nouvelle fait suite aux premières annonces concernant la Fair Play Alliance (un regroupement des principaux studios du jeu vidéo) avec comme concept global, de réduire les interactions néfastes en jeu afin de proposer une expérience sociale constructive et sûre pour les joueurs.

L’idée derrière ce partenariat est de pouvoir utiliser la base de données de jeux compétitifs en ligne de Riot Games et de la confronter à celle d’Ubisoft, dont le catalogue comprend des titres attirant d’autres profils de joueurs, potentiellement moins compétitifs. Ainsi, la combinaison des deux devrait permettre d’améliorer les compétences de ces IA chargées de réaliser une modération préventive des comportements néfastes.

« Ce projet n’est qu’un exemple de notre détermination générale et du travail que nous effectuons chez Riot pour développer des systèmes permettant des interactions saines, sûres et inclusives dans nos jeux. »

A déclaré Wesley Kerr, le responsable de la Recherche Technique (Head of Technical Research) chez Riot Games.

Ainsi, ce partenariat entre les deux studios comprend un partage des connaissances afin de proposer dans le futur, une solution qui serait un atout pour l’ensemble de l’industrie. Alors que chaque studio dispose désormais d’une solution utilisant une IA pour améliorer les interactions sociales en jeu (comme la Matrice défensive de Blizzard sur Overwatch 2), Riot Games et Ubisoft militent pour un partenariat global sur ce sujet et espèrent que le projet « Zero Harm in Comms » sera une première étape dans une collaboration entre tous les studios. A noter que les deux partenaires souhaitent pouvoir partager avec le reste de l’industrie, les premiers résultats de ce projet dès l’an prochain.

gamosaurus-scroll-to-top-button