Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Rencontre avec Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu

La rédaction a pu discuter avec Cynthia Leman, dessinatrice Ankama, notamment sur le tome 5 du manga Wakfu et les webtoons Lance Dur.

Rencontre avec Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu

Arrivée pour conclure le manga Wakfu, Cynthia Leman prend maintenant la main sur quelques projets webtoons et à venir chez Ankama. La rédaction revient sur une collaboration inattendue au travers d’un entretien avec la mangaka. 

Rencontre avec Cynthia Leman, illustratrice et dessinatrice Ankama

En dehors du jeu vidéo, Ankama propose un grand pôle édition. Celui-ci met en avant différents artistes et est une maison d’édition à part entière, rassemblant labels et publications régulières, disponibles en combinaison sur l’Ankama Shop. Bien évidemment, ce département n’est pas détaché et propose des produits dérivés des univers clefs de l’entreprise. Le Krosmoz est vaste et cette fois-ci, la porte d’entrée fut celle de Wakfu, autant la série animée que dessinée. 

C’est notamment le cas pour Cynthia Leman, étant passée par les deux. D’abord en tant que spectatrice lors des premières diffusions, puis en tant qu’illustratrice du Manga Wakfu et plus globalement artiste Ankama. Une aventure qui démarre en cours de route pour celle-ci, devant finir un arc de 5 tomes déjà bien entamé.

Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu
Cynthia

“ Je suis arrivée pour terminer le Tome 5 du manga Wakfu qui avait dû changer d’illustrateur à cause de soucis de production. C’était un peu spécial car même si j’étais intéressée par Ankama et le manga, jamais je n’avais imaginé y travailler en tant que pro si tôt dans ma carrière ”

Outre ce projet, Cynthia est aussi à la charge avec des Webtoons dans l’univers de Lance Dur, la prochaine série d’Ankama. Ces derniers arriveront en début d’année prochaine, comme prévu dans le planning officiel disponible ici.

Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu
Cynthia

“ Je fais aussi des illustrations en tout genre même si je reste beaucoup sur du chara design. Pour le reste, c’est soit secret, soit à déterminer ! ”

[En effet, depuis la réalisation de cette interview, il a pu être confirmé que Cynthia avait travaillé sur l’illustration principale de la nouvelle classe de Dofus, les Forgelances.]

Une artiste avant Ankama

Comme pour le développement, la création artistique et le dessin sont souvent des passions se développant au-delà des entreprises et des formations. Cet aspect se retrouve aussi chez Cynthia, partageant régulièrement sur Twitter ses fanarts. Au détour d’une question sur ses préférences et lesquels lui avaient particulièrement plu, elle évoque des heurts avec le côté impitoyable d’Internet.

Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu
Cynthia

“ Le plus visionné je sais lequel c’est, vu à quel point il m’a été volé. C’était un fanart que j’avais fait en 2018 de Link de Breath of The Wild […]. Il a été repompé et imprimé partout en T-shirts, posters… Il y en a peut-être d’autres mais c’est celui qui me marque le plus à cause de ça ”

Fan-art en question (avec autorisation cette fois)

Du dessin et du fanart, Cynthia en produit depuis son enfance et lui ont permis d’évoluer. Dans ses inspirations, animées ou dessinées, on retrouve à l’époque les Witch ou Naruto. La première lui a permis de mieux aborder les proportions féminines (“Et les dragons étonnamment !”). La seconde, avec des dessins “plus justes”, lui ont permis de mieux appréhender l’anatomie. Wakfu prend aussi une place dans son histoire personnelle.

Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu
Cynthia

“ Quand je regardais la télé au petit déj’ avec ma sœur, il y avait beaucoup de dessins animés. La plupart était sympa sans plus. Et puis, il y a Wakfu qui est arrivé. J’étais pas très “Anime” à l’époque et c’était ma première expérience dans ce style. C’était tellement différent […], j’étais subjuguée ”

Encore une fois, l’univers Ankama n’est jamais loin. Avant même de rejoindre la production d’un manga dans le pôle édition, Cynthia avait pu participer à un concours mis en place par l’entreprise. Ses travaux avaient donc pu rejoindre les pages du Gamakna début 2018, quelques mois avant de postuler, en juillet 2018.

Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu
Cynthia

“ En avril 2018, Ankama allait sortir un artbook pour regrouper les illustrations de ses Gamakna. [Une note contexte suit cette citation]. A cette époque, ils avaient lancé un concours -Faites un fanart dans l’univers du Krosmoz et les gagnants rejoindront le recueil-. Ma participation a ainsi pu être imprimée, avant même que je ne rejoigne Ankama quelques mois plus tard. ”

L’illustration en question

Contexte : Les Gamaknas sont une suite spirituelle aux Dofus Mags et Lettres à la communauté. Sous format numérique (Web ou par une application), ils regroupaient à un certain intervalle les actualités des projets Ankama, avec codes cadeaux et illustrations exclusives sur de nombreuses pages.

Arrivée par hasard mais avec passion

Outre une porte d’entrée par Wakfu, Cynthia évoque également un recrutement un peu “particulier”. Alors en stage à la Plaine Images, aux locaux proches de ceux d’Ankama, une réponse à sa candidature était assez inespérée. C’est cette proximité qui, 2 mois avant la fin de son stage à Roubaix, va la pousser à postuler.

Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu
Cynthia

 » Il y avait un portail entretien sur le site Ankama [d’ailleurs refait à neuf récemment], qui n’a jamais marché. Je suis donc passée par Linkedin pour contacter les gens directement, en personne. J’ai contacté tout le monde dans le dessin pour savoir s’ils cherchaient quelqu’un, en glissant dans mes messages un lien vers mon “book” « 

Si l’artiste se présente comme venue d’une école d’animation 3D, elle va tenter le tout pour le tout. Et pas forcément par une voie de recrutement traditionnelle. En effet, c’est directement par Tot, à l’issue d’un message écrit et envoyé au tremblement du doigt, que tout va s’accélérer.

Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu
Cynthia

“ Puis, je me suis dit, est-ce que j’envoie un message à Tot ? Est-ce qu’il le verra ? Est-ce qu’il en a quelque chose à faire ? C’est le patron de l’entreprise et je lui envoie juste un message comme ça. Mais bon, j’ai envoyé en me disant qu’au pire, il ne me répondait pas. Et il m’a répondu ”

Anthony Roux visiblement très Intéressée par son travail, Cynthia nous raconte avoir été enrôlée directement. Son entretien d’embauche se transformant rapidement en une réunion de présentation du projet sur lequel elle allait passer les prochains mois. Tout cela finalement grâce à son portfolio personnel, en particulier ses fanarts, qu’elle va se démarquer.

Cynthia, illustratrice Ankama et dessinatrice du Manga Wakfu
Cynthia

“ A cette époque, je dessinais sur ma tablette pour passer le temps quand je n’avais pas beaucoup de travail et j’étais à fond dans Majora’s Mask. J’avais fait un petit oneshot pour me marrer de Link se battant contre Majora. Je l’avais mis au hasard, pour varier le contenu “

Pour ceux qui le connaissent bien, le personnage de Tot est assez étrange. Nous nous porterons de jugement ici mais on peut reconnaître une proximité, au moins d’un point de vue extérieur, et un suivi proche de l’attachement qu’il porte sur certains projets en cours.

Cynthia

“ 15 jours après [l’envoi de message], j’allais les relancer … et Tot m’a répondu. […] On s’est vu le jeudi suivant. Ce n’était même pas un entretien d’embauche, on aurait dit une réunion de travail. C’était comme si j’étais déjà chez eux. Je suis ressorti sans même savoir si j’étais recruté. C’était très bizarre comme entretien. ”

Le PDG d’Ankama avait été marqué par son histoire, son style de dessin et sa présentation de Link, trouvant “super” son travail et la pressant déjà sur le manga Wakfu, alors à la recherche d’une nouvelle main pour sa conclusion. Un enchaînement d’événements encore un peu confus pour Cynthia.

Cynthia

“ Zyad, de Space Punch, avait été choisi à la base [pour reprendre le manga Wakfu] mais était occupé. Si je n’avais pas envoyé mon C.V à l’arrache à Tot à ce moment précis et avait eu la chance par tant de coïncidences, je ne serais pas là. Je ne sais pas comment j’ai fait pour rentrer chez Ankama, […] c’était plutôt pour une fin de carrière. “

Le tome 5 du Manga Wakfu : Défi artistique et personnel

Le Manga Wakfu, en particulier son tome 5, serait le premier défi de Cynthia chez Ankama. Une tâche plutôt difficile au premier abord car malgré sa connaissance de Wakfu via la série, l’illustratrice n’avait jamais entendu parler d’une version papier et encore moins dessiné un manga de façon professionnelle.

Cynthia

“ Ma première journée chez Ankama s’est résumée à lire les 4 premiers tomes. En voyant le style et la technique du précédent artiste, j’avais un peu peur tant les dessins étaient différents de ce que je pouvais faire ou même de la série. ”

Cependant, ce problème de direction artistique fut vite tranché après une discussion avec Elise Storme, chef éditrice. Le pôle Editions laisse une liberté totale aux illustrateurs dans la mesure où ces derniers respectent l’histoire et que les personnages sont reconnaissables. Il n’y a pas une technique de dessin imposée directement ; même pour une série déjà existante.

Cynthia

“ Il y a tout de même eu quelques redesigns. […] J’ai jugé pertinent de refaire les apparences de Jiva et Ulgrude en les vieillissant car les deux faisaient jeunes par rapport à leur statut de gardien des mois. Pour Ulgrude, je ne comprenais rien à son chara-design, très stylisé par les effets de Saïd Sassine (précédent artiste du manga), avec des positions parfois très “Jojo”. Des trames ultra-présentes brouillaient le dessin et même en reprenant des éléments de son chara-design, sous mon trait, ça ne fonctionnait pas. ”

Pour reconstruire ces deux personnages, Cynthia a repris les représentations déjà existantes via les différentes productions transmédia d’Ankama, en s’inspirant davantage de ces versions. Dans tous les cas, le résultat final ne semble pas avoir confus les joueurs.

Nouvelle illustratrice dans l’entreprise, Cynthia n’était pas chargée de créer ou de suivre l’histoire en tant que telle du manga Wakfu. Son appropriation de celle-ci par le dessin et des indications des scénaristes constituera une grande partie de sa tâche, une fois l’analyse des apparences des personnages existants finie.

Cynthia

“ Entre le tome 4 et 5, il y a un gouffre de temps. C’est Tom Gobart et Jérôme Lefévère qui se sont chargés du scénario du dernier volume. Je n’ai pas du tout écrit l’histoire et suivais un document avec la description des événements page par page, case par case, des idées de mise en scène et dialogues. ”

Comme cela a pu être évoqué lors d’un Ankama Live présenté par l’un de nos rédacteurs, l’entreprise se dote maintenant d’un pôle “RP”, chargé de vérifier et narrer les histoires du Krosmoz. Même si celui-ci n’existait pas au début de la création du manga Wakfu, il y avait tout de même une étape obligatoire de vérification, d’abord par Tom Gobart et Jérôme Lefévère, puis d’un point de vue édition par Elise Storme et enfin Tot.

Malgré le contexte de première expérience sur du manga, cela n’a pas empêché Cynthia de directement produire un storyboard par rapport à ces notes. Même si les contraintes narratives étant plus strictes, elle pouvait toutefois modifier certains éléments de mise en scène sans interférer avec le déroulement des actions clefs.

Cynthia

“ En général, c’est beaucoup mieux de valider et je préfère ne pas toucher au scénario. [..] Je suis bien plus rapide et à l’aise sur le dessin surtout quand je n’ai pas à y toucher et que c’est quelque chose qui ne m’appartient pas. Une fois que tout étant correctement défini, je pouvais ensuite directement passer à l’encrage ”

À l’heure de notre Interview, Cynthia ne travaille pas encore sur un nouveau projet de manga. Outre des projets personnels, elle a tout de même pu participer à d’autres productions qui n’ont pas toutes vu le jour. Les motifs sont divers (changement de nature, scénario abandonné) et c’est tout à fait normal au sein d’une maison d’édition.

Cynthia

“A l’origine, la saison 4 de Wakfu devait être un manga car Ankama n’était pas sûr de son financement avant la mise en place du Kickstarter. On avait donc commencer à collaborer avec Kim Bruges (Animateur en chef de la série) pour l’adapter. Théoriquement, je sais ce qu’il se passe [dans la saison 4] ! “

Un beau succès

Avec l’explosion du Kickstarter, un large changement de cap s’opère, alors même qu’une année auparavant, Tot parlait de créer des “BD Web” pour la série. Si une légère frustration est ressentie, celle-ci est vite enterrée par l’évolution du projet.

Cynthia

“ Même si le Manga avait été exceptionnel, les fans auraient sûrement râlé car ce n’était pas de l’animation. Et j’aurais fait pareil. 3 saisons animées, une quatrième en manga, ça fait un peu mal ”

La suite en Webtoons

Ce thème des Webtoons réapparaît en 2022 avec l’arrivée de l’application Krosmoz, sur plateformes mobiles et l’Ankama Launcher. Cette nouvelle voie de communication pour Ankama permet une publication autant d’anciennes comme de nouvelles productions. Si pour l’instant, il s’agit surtout de la première option, l’entreprise a annoncé par des “Forgenews” l’arrivée de BD pour sa future série Lance Dur. On retrouve notamment Cynthia sur le projet. 

Cynthia

“ Je connaissais le genre du webtoons de loin et je n’en avais jamais lu. Pour le coup, ça ne m’intéresse pas vraiment. Je les ai découverts par les pubs … sauf que les histoires présentées ne donnent pas envie. On a l’impression que toute l’industrie tourne autour d’un type d’histoire “.

Un à-priori qui ne l’empêchera pas de mener pleinement s’investir. Après une courte observation de la technique, le découpage et le jeu de verticalité du format téléphone, tout s’est enchaîné assez rapidement.

Cynthia

“ C’était un peu rapide puisqu’on m’avait présenté le projet quelques mois avant et j’ai commencé très vite. […] Il faut savoir que normalement, un webtoon, c’est une histoire de 50 cases par semaine, mais avec une équipe entière. Là, je suis seule pour un travail de même envergure et c’est plutôt une histoire par mois. Surtout que pour Lance Dur, le dessin vient de moi de A à Z. “

Au niveau de la production, la ligne reste relativement identique que le manga Wakfu. Les rôles sont répartis du scénario au storyboarding, avec une même main d’œuvre côté dessin. Cynthia souligne toutefois que cette fois-ci, il y aussi un travail important de colorisation. 

Cynthia

“ Faire du webtoon, c’est pas mal mais je préfère largement le manga. J’ai le sentiment d’avoir beaucoup moins de libertés. Je m’amuse tout en étant frustrée. J’aimerais rajouter du détail et en même je dois tracer. En Webtoon, tu n’as pas le temps de peaufiner. “

Outre Lance Dur, l’illustratrice nous reprécise après l’entretien ne pas travailler sur l’adaptation en tant que telle, mais uniquement sur la production. Ce travail reviendrait au Pôle Webtoon d’Ankama, ayant conçu une application pour traiter automatiquement l’adaptation du format.

Cynthia

“ L’adaptation d’un manga est compliquée. Il y a des gabarits à respecter alors que pour la production de Webtoons, c’est freestyle tant que la lecture est fluide ”

Au-delà de ce genre, Cynthia n’écarte pas un retour vers les mangas et évoque son envie de retourner “charbonner” sur un projet en noir et blanc. Ce travail se ferait soit par un projet personnel encore dans une phase réflexion ou par Ankama.

Cynthia

“ J’aimerais beaucoup rebosser sur un autre manga. Ma meilleure période était clairement le manga wakfu. Je m’éclatais à faire mes pages comme une gamine. Ça a pas mal vieilli et je débutais sur une tablette fossile, mais j’en retiens un très bon souvenir. J’ai beaucoup plus de bagage maintenant, je pourrai proposer encore plus “


Nous remercions Cynthia pour nous avoir accordé un peu de son temps pour cette interview. Vous pouvez retrouver toutes nos interviews Ankama en cliquant ici.

gamosaurus-scroll-to-top-button