Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post

Test : Mario Party Superstars, pas si super que ça

Découvrez toutes les nouvelles map et mini-jeux qu'apporte Mario Party Superstars. Sera t-il un digne successeur de la saga mythique de jeux de plateau de Nintendo ?

Titre très attendu de la série « Mario Party » où les stars de l’univers de Mario s’opposent façon jeu de société entremêlés de mini-jeux déjantés : Mario Party Superstars sera t-il à la hauteur des précédents titres, la réponse dans notre test.

Ce test à été réalisé sur Nintendo Switch avec une version commerciale du jeu.

Un contexte de sortie particulièrement complexe 

Bien qu’il ne soit qu’un parmi de nombreux titres, l’annonce de Superstars s’inscrit dans un contexte mitigé. Pour cause, son prédécesseur « Super Mario party » sur Nintendo Switch est au cœur de nombreuses déceptions. 

Le précédent opus était jugé trop incomplet par de nombreux fans avec notamment un mode en ligne absent à la sortie du jeu. Il faudra deux ans à Nintendo pour finalement l’ajouter à Super Mario Party, une décision surprenante si tard dans le cycle de vie du titre. L’espoir de voir un nouveau contenu gratuit s’arrête aussi brusquement avec l’annonce d’un nouveau Mario Party, Superstars.

Le mode en ligne est sortie le 27 avril 2021, le jeu le 5 Octobre 2018.

Un Mario Party Centré sur le mode en ligne …

Dès les premiers instants du test, Mario Party Superstars rassure, le mode en ligne est bien présent, agrémenté de nombreuses options rassemblées dans la « maison des données » . Une « Carte Mario Party » comme profil en ligne permet de partager ses hauts faits, toutes les performances du joueur à chaque mini-jeu sont récupérées pour participer à un classement en temps réel et des exploits sont disponibles.

Le mode en ligne semble maîtrisé, les parties en ligne restent stables et ce, même pour les mini-jeux les plus nerveux, laissant rarement quelques très légers bugs survenir. Pour les limiter, la possibilité de créer et rejoindre des salons dans l’espace « salon des amis » facilite grandement l’organisation de parties à plusieurs. Notamment grâce au système de codes de salon qui permettent de s’affranchir du complexe mode ami de Nintendo.

Une maîtrise qui se ressent dans certains détails importants comme par exemple, la mise en place des « autocollants » qui permettent une communication efficace entre les joueurs. Les fins de parties permettent d’accumuler des points pour le profil poussant les joueurs, y compris ceux classés derniers de la partie, à rester jusqu’au bout. En cas de déconnexion, vous pouvez vous reconnecter et ce n’importe quand vu qu’un bot prendra votre place dans la partie. 

Mario Party Superstars carte joueur
Voici la carte de joueur publique de votre personnage.
Mario Party Superstars Autocollant
Quelques exemples d’autocollants à utiliser lors des parties.

Qui montre très vite ses failles sur de nombreux aspects : 

Passé le plaisir du mode en ligne accessible, il se confronte à de nombreux obstacles propres à tous les jeux du même genre. Les parties sont longues, même au nombre de tours minimum, vos chances de terminer la partie avec de vrais joueurs s’estompent plus la partie dure. L’absence de matchmaking ne va pas en s’améliorant. Dès la première partie un joueur de niveau 7 peut rencontrer un joueur niveau 92.

Bien qu’il existe de nombreux avantages à terminer une partie, ils ne restent que peu utiles et couplés à l’absence de restrictions. Dès lors, l’abandon de partie reste une option envisageable pour les derniers du classement…

Un contenu satisfaisant qui fait écho à la série …

Au nombre de 4, les nouveaux plateaux de jeux offrent tous des expériences uniques. De nouvelles mécaniques à découvrir comme les portes secrètes n’ouvrant leur contenu que si le joueur possède une clef. Toutes les actions voient leurs animations plus fluides et rapides. Réduisant grandement la durée de jeu d’un personnage, satisfaisant dans le mode en ligne. 

On remarquera la présence de nombreux clins d’œil aux précédents Mario party. Dès la création de profil il est possible de choisir et afficher votre titre préféré mais surtout, de profiter de certains de leurs mini-jeux revisités pour cette version. 

À côté du mode principal, « la montagne de mini-jeu »  propose plusieurs aventures basées sur la réalisation de mini-jeux soit par groupe de 3 dans les défis quotidiens, soit par catégories. On note la possibilité de s’entraîner sur chaque mini-jeu rapidement, contre des ordinateurs avec de nombreux niveaux de difficultés avec la capacité de « Relancer le mini-jeu » à tout moment très rapidement. 

Très Insuffisant pour rendre ce titre mémorable : 

Parmi les 4 plateaux, 3 possèdent la même mécanique de « capturer l’étoile, l’étoile change de place » et bien que de nombreuses idées apportent un vent de fraîcheur, aucune ne présente de mécanique vraiment particulière et mémorable. On pense notamment au « Train des Maskass » dans Mario Party 8, ou plus récemment le Manoir Clinquant de Kamel sur Super Mario party. 

Mario party Superstars est bien moins généreux en contenu. Dès la sélection de personnages au nombre de 10 contre le double sur Super Mario Party, avec seulement 2 modes de jeux contre 8 précédemment. Un choix compréhensible pour se focaliser sur le mode en ligne mais ne rendant pas le bilan moins lourd.

Le système de niveau du mode en ligne et les exploits de superstars sont eux aussi très loin de rivaliser avec la satisfaction de débloquer un personnages ou même des joyaux. Seul le nombre de mini-jeux se trouvent être plus nombreux par rapport au titre précédent, passant de 80 à 100 pour ce nouvel opus. Cependant leur qualité reste très peu satisfaisante. Comme ordre d’idée, presque le tiers des mini-jeux semble présenter un déséquilibre suffisamment élevé pour les rendre plus frustrants qu’amusants. 

Mario Party contenu additionnel Superstars : 

Superstars manque de contenu pour être un indispensable, notamment lorsqu’on a l’habitude de modes annexes complets comme le rafting de Super Mario Party. Son aspect épuré, plus rapide et sa maîtrise du mode en ligne restent des points positifs, dépendants d’un minimum de contenu. 

Un contenu additionnel qui manque cruellement pour rapprocher Mario Party de son titre de Superstars. Vendu au prix d’un jeu complet on ne peut qu’espérer voir rapidement des mises à jour gratuites ou justifiant d’un réel ajout au jeu. 

Il reste un bon titre pour faire des parties entre amis en ligne ou chez soi. Cependant Super Mario Party reste un meilleur choix pour se lancer dans l’aventure sur Switch.

Le bilan du test

gamosaurus-avis-test

Mario Party Superstars offre lors de ce test une base solide pour le mode en ligne, sans contenu pour développer un réel potentiel. Super Mario Party reste bien plus riche et intéressant à acquérir sur la console.

Les points forts

  • Mode en ligne solide
  • 100 Mini-jeux dont plusieurs références aux anciens jeux
  • Animations de jeu rapides et fluides.

Les points faibles

  • Plateaux de jeu sans mécaniques mémorables
  • Aucun mode de jeu additionnel
  • 10 personnages à incarner
  • Matchmaking en ligne hasardeux
  • Base non négligeable de mini-jeu déséquilibrés
gamosaurus-scroll-to-top-button