Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post

Test de Humankind : Un nouveau visage pour le 4X

Venez comme vous êtes, et devenez qui vous voulez. Humankind, l'humanité selon vos idées.

test-humankind-4x-vignette-gamosaurus

Nouvel entrant dans la scène des jeux de stratégie 4X, Humankind frappe fort avec une campagne de communication plutôt efficace. Simple copie de Civilization ou véritable renouveau du genre ? C’est la question à laquelle nous allons essayer de répondre dans notre test.

Ce test de Humankind a été réalisé sur PC avec une version commerciale.

Depuis quelques années, Sid Meier’s Civilization est le jeu phare du style. Certains ont essayé de l’imiter, voir de l’égaler, mais peu on réussit à avoir son succès. C’est pourtant ce qu’essaye de faire Amplitude Studios avec Humankind. À l’origine des jeux Endless Space et Endless Legend, ils s’attaquent cette fois-ci à un très gros morceau. Un travail difficile mais pour lequel ils ont redoublé d’inventivité.

Du renouveau dans les 4X

Si l’on peut faire un compliment facile à Amplitude Studios et Sega dans la gestion de Humankind, c’est bien sur la communication. Notamment en mettant en collaboration les possibilités de personnalisation dans le jeu et différents influenceurs dans le monde. Ils ont cependant d’autres atouts dans leur manche pour vendre leur vision du 4X (eXplore, eXpand, eXploit and eXterminate).

humankind-ingame-1
À la fois précis et détaillé tout en étant agréable à regarder.

Cultures, affinités et personnalités

L’une des principales nouveautés proposées avec le titre n’est autre que la possibilité de fusionner les cultures. Entendons-nous bien, il ne s’agit pas ici de créer un mashup en prenant un peu de tout par-ci par-là. Mais plutôt de se diriger vers la culture et les affinités de son choix à chaque changement d’ère. Après tout, il serait étrange de retrouver aujourd’hui certaines civilisations disparues, et donc parfois bien plus logique de s’adapter à son temps.

Ce système, outre son aspect intéressant en terme de RP, permet des ajustements au cour de la partie. Vous voulez de la nourriture pour bien démarrer la partie ? Prenez la civilisation adaptée. Finalement, vous voudriez de l’argent pour l’ère classique ? Pas de problème, vous pouvez changer.

choix-culture-humankind
Si vous prenez trop de retard sur vos adversaires, vous aurez moins de choix lors de votre changement d’ère.

C’est une excellente façon de gérer la répartition des NIAS (Nourriture, Industrie, Argent, Science) qui sont le fondement de la réussite. Et aussi ce qui permet à Humankind de proposer une gestion de la victoire différente de son concurrent.

Mais qui dit cultures multiples ne peut pas dire dirigeant unique ! Ainsi, le choix de votre dirigeant (et de sa personnalité) n’est pas lié directement à votre culture. Vous pouvez donc choisir un dirigeant belliqueux pour entamer une partie avec une culture pacifiste. Quelque soit votre choix, vous débuterez en tant que tribu pour finir là où vos décisions vous guideront.

personnalite-zerator-humankind
Nous n’avons malheureusement pas pu affronter ZeratoR pour notre test de Humankind…

Une victoire unique pour des possibilités multiples

Ici, pas d’obligation de se concentrer sur un seul point pour gagner. Bien au contraire, c’est dans la diversité que vous trouverez la victoire, raison de plus pour pouvoir changer de culture au fil du temps. Chaque changement d’ère se fait en gagnant un certains nombres d’étoiles d’ère. À vous donc de viser les objectifs pour évoluer au fil du temps.

Outre ces étoiles, ce sont les exploits qui vous guideront vers la victoire. Car à la fin de la partie (300 tours si vous ne changez pas les paramètres), le joueur ayant le plus de point de gloire l’emporte. Et sans surprise, ce sont les exploits qui apportent la gloire.

etoiles-ere-humankind
Notre test de Humankind a été très orienté sur la science, l’influence et la construction de quartier.
exploits-humankind
Être le premier à accomplir un exploit vous permet de remporter de nombreux points de gloire.
conditions-victoire-humankind

En vérité, comme dans Civlization, vous pouvez également remporter la victoire par d’autres moyens. Mais la nécessité de se diversifier vous conduira bien souvent à une victoire aux points, plus équilibrée sur Humankind que dans les jeux concurrents.

Un système de victoire « unique » mais qui rend le jeu encore plus malléable. Rien ne vous empêche de remplir votre compteur de gloire lorsque votre civilisation est prospère pour anticiper des échecs dans les tours suivants. Même si vous n’êtes pas la meilleure civilisation à l’ère contemporaine, vous pouvez gagner si vous avez accumulé suffisamment de points dans les ères précédentes. Une manière plutôt ingénieuse de rendre toute la partie intéressante, du début à la fin.

À la guerre comme à la guerre

À moins que vous preniez la décision d’être totalement pacifiste, il vous faudra guerroyer. Et c’est un domaine dans lequel Humankind montre également de l’intérêt. Avec une gestion des combats en plusieurs de temps, vous permettant de déplacer vos unités et de les répartir correctement sur la zone de la bataille, vous pourrez à certains moment retourner des situations perdues d’avance. Et ce, que ça soit contre des animaux sauvages en début de partie ou contre vos adversaires plus tard.

combats-guerre-humankind
Cette bataille a eu lieu durant notre test de Humankind et a malheureusement était perdue.

Si la situation ne se règle pas par les armes, elle se règlera par la diplomatie. Petit bémol cependant, le jeu manque parfois d’options pour vous permettre de sortir de ces situations, les offres diplomatiques étant automatisées. En termes simples, vous ne choisissez pas ce que vous demanderez en réparation à un autre dirigeant belliqueux pour les attaques qu’il aurait fait à votre encontre.

Heureusement (et c’est encore un point plutôt bon), la direction artistique du jeu vous accompagnera au mieux dans toutes ces phases. Et c’est une véritable réussite. Que ça soit dans la narration personnalisée en fonction de vos choix, ou dans l’ambiance instaurée tout au long de la partie, c’est un véritable plaisir. L’immersion est réussie et votre implication n’en est que grandie.

narration-humankind
Chacune de vos parties sera accompagnée d’une narration différente, comme nous en avons fait l’expérience lors de notre test de Humankind.

Un jeu de stratégie adapté aux débutants

Pour notre test de Humankind, nous avons fait le choix de nous mettre dans la position d’un casual player, un joueur débutant découvrant ce type de gameplay. Et quelle ne fût pas la surprise de découvrir que le jeu avait été pensé pour que tous les types de joueurs puissent y trouver leur compte. Tout dans l’accompagnement proposé est fait pour mettre le joueur à l’aise et l’aider à se préparer même en cas de défaite. Avec bien évidemment beaucoup de bienveillance. Et tout cela sans sacrifier la complexité stratégique chère au cœur des tryharder.

Tout a été pensé. Tutoriels vidéos, astuces et conseils en jeu, encyclopédie… On peut cependant encore y trouver quelques défauts.

Tutoriels au poil, encyclopédie aux fraises

Depuis le menu principal, il vous suffit de vous rendre dans les Extras pour découvrir les tutoriels vidéos sous-titrés proposés directement en jeu. Ces différents didacticiels couvrent tout le gameplay et pose les bases des différentes actions que vous allez devoir entreprendre. Complets, concis et très pratiques, ils sont un réel atout dans ce genre de jeu qui peut paraître peu accessible à certains.

Bien sur, comme bien souvent, vous êtes accompagnés dans vos parties par différents conseils et astuces qui vous seront bien utile, surtout au début. Le tout n’est pas trop intrusif tout en restant suffisamment clair et détaillé.

On ne peut cependant pas en dire autant de l’encyclopédie qui est certes existante mais pas aussi pratique d’accès. Très complète, il faudra cependant bien la connaître pour trouver réponse à vos questions. Ainsi, si vous tapez « Port » dans la barre de recherche dans l’espoir de comprendre comment construire un port, vous vous retrouverez sur une page comprenant l’intégralité des quartiers disponibles. Et vous ne saurez toujours pas comment avoir accès au port.

humankind-didacticiel
De nombreux didacticiels vidéos sont disponibles sur Humankind.
encyclopedie-quartiers
L’encyclopédie est complète…
port-encyclopedie
… mais elle manque parfois de précisions.

Un éditeur simple, des mods à venir

On ne s’arrête pas en si bon chemin. Humankind intègre un éditeur de carte plutôt simple (une fois que l’on a compris qu’il faut cliquer sur la molette). De quoi créer des parties plutôt amusantes avec vos amis. Les mods sont également prévus, bien que pas encore accessibles. L’on peut donc s’attendre à des nouveautés intéressantes grâce à la communauté.

editeurs-maps-gamosaurus-humankind
C’est amusant, il semblerait qu’un mot se soit glissé sur la map lors de notre test de l’éditeur de Humankind…

Il est intéressant de noter que le jeu vous donne aussi la possibilité de créer votre propre dirigeant, avec ses traits de caractères particuliers. Chaque partie peut donc avoir une saveur différente et l’impact communautaire est important.

personnalisation-avatar
Créez votre avatar…
affinites
… et adaptez sa personnalité.

Une bonne nouvelle pour le genre

Bien que très similaire à Civilization sur de nombreux aspects, Humankind se démarque et propose de réelles nouveautés. Tout n’est pas parfait pour autant. Certains bugs persistent (des unités qui deviennent invisibles au chargement de la partie, une exploration automatique un peu hasardeuse…) mais rien qui empêche de profiter pleinement de l’expérience.

On pourrait tout de même reprocher à Amplitude Studios de ne pas avoir osé aller plus loin dans ces évolutions. Certains aspects peuvent paraître limités. Les échanges politiques et le commerce entre les joueurs (IA ou non) pourraient être plus approfondis, tout comme l’impact de la religion. Les différents systèmes sont bien pensés et adaptés aux différents choix de personnalités et de cultures, mais l’on aurait pu en attendre plus encore.

Il n’en est pas moins que Humankind est un souffle de fraicheur pour les 4X, qui pourra peut-être conduire à d’autres nouveautés grâce à cette concurrence entre les différents acteurs du milieu.

Le bilan du test

gamosaurus-avis-test

De très bonnes idées à approfondir.

Avec de bonnes réflexions et des idées intéressantes, Humankind est un souffle d’espoir pour renouveler le genre. Il y a encore à faire pour atteindre la perfection dans le style, mais le chemin choisi est le bon. Cela en fait un concurrent sérieux à Civilization. La guerre des 4X est loin d’être terminée.

Les points forts

  • Des tutoriels vidéos complet reprenant les bases du jeu mais aussi certains aspects plus complexes.
  • Un système de victoire moins punitif et qui permet de rattraper un éventuel retard.
  • Cultures, affinités et traits héréditaires, un nouveau système bien pensé et qui permet de s’adapter à la manière et l’envie de jouer de chacun.
  • Des combats tactiques bien pensés.
  • Une narration adaptée à votre partie et accompagnée d’une DA exquise.

Les points faibles

  • Encore quelques bugs légers.
  • Une encyclopédie à repenser ou à simplifier.
  • Un système diplomatique qui pourrait être approfondi, principalement sur l’aspect commercial.
gamosaurus-scroll-to-top-button