Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Test de FAR: Changing Tides, un voyage contemplatif reposant

Plongez dans un monde post-apocalyptique où les eaux ont tout englouti, et laissez-vous guider par le vent.

vignette-far-changing-tides-test-aventure-narrative-environnementale-okomotive-pc-xbox-series-one-s-x-playstation-4-5-ps4-ps5-nintendo-switch

Une nouvelle aventure contemplative ouvre ses portes chez Okomotive avec le retour de la série FAR. Cette fois-ci, la mer a pris l’homme mais également toutes ses possessions en recouvrant une grande partie du globe. A la fois reposant et poétique, FAR: Changing Tides a su adoucir nos cœurs lors de ce test.

Ce test de FAR: Changing Tides a été réalisé sur PC avec une version fournie par l’éditeur.

Après avoir parcouru le désert dans Lone Sails, c’est désormais en mer que le protagoniste s’aventure. Hisser le mât, sortir la grand voile et glisser sous le vent, voilà ce qui vous attend ici. Progresser vers l’horizon, ne s’arrêtant que pour débloquer le passage, parcourir cet univers désolé, voilà la promesse de cette odyssée.

Tiens bon la vague et tiens bon le vent

Ici, tout se déroule dans l’eau, que ce soit à sa surface ou en-dessous. A bord d’un navire étrange et fait de pièces détachées, il va falloir apprendre à le maîtriser pour parcourir la mer. Mais il faut également trouver régulièrement de nouvelles ressources à brûler afin d’alimenter la chaudière de ce vaisseau. Vous êtes le capitaine, accessoirement le seul passager également, et c’est à vous de gérer le bon fonctionnement du véhicule.

Hisser les voiles, les tourner dans la bonne direction pour prendre le vent, manoeuvrer un tel engin est grisant. Mais il faut cependant se méfier, car il n’est pas possible de rester passivement à attendre que le décor défile. Certains bâtiments bloquent la route, demandant au protagoniste d’intervenir en résolvant une énigme pour cela. Il est aussi possible de briser la voile ou le mât en se heurtant à d’autres entités. La prudence est donc de mise.

far-changing-tides-bateau-navire-vehicule-interactions
Il faudra souvent faire face à des imprévus pour aider votre navire à avancer

Mais ce qui est sûr, c’est qu’il faut tout faire pour continuer d’avancer. Même si l’on ne sait pas ce qui nous attend plus loin, l’objectif est la ligne d’horizon, ou plutôt le bord droit de l’écran. Et ainsi, on avance toujours dans la même direction, sans jamais s’arrêter, et on ne sait jamais pourquoi.

Une aventure environnementale

FAR: Changing Tides n’a pas d’histoire à raconter. Ou en tout cas, rien n’est présent pour vous la conter. Dans cet univers post-apocalyptique où la mer a tout englouti, ce sont les paysages et les décors qui vont narrer les événements. Et avec un style aussi unique, difficile de ne pas se laisser happer par les environnements. La palette de couleur restreinte mais lumineuse offre de beaux tableaux que l’on se surprend à contempler au lieu d’avancer.

far-changing-tides-narration-environnementale-decors
Les décors racontent bon nombre de choses sur cet univers post-apocalyptique

Mais cette absence totale de texte ne se cantonne pas à l’histoire, car rien ne sera présent pour vous aiguiller. Les diverses interactions sont à découvrir par l’expérimentation, de même que les puzzles et la navigation du bateau. Heureusement, tout cela est très intuitif, notamment par une maîtrise des indicateurs visuels par Okomotive. Il n’est pas difficile de comprendre les objectifs, ni même de résoudre les énigmes.

En proposant aussi peu de gameplay dans son jeu, ce nouvel épisode de FAR se concentre une nouvelle fois sur son environnement. Il s’agit d’un jeu assez court, environ 5 ou 6 heures lors de la découverte, mais regorgeant de secrets. Choisissant de se concentrer sur sa narration visuelle, il invite le joueur à se détendre en contemplant le monde qui s’étend face à lui.

Le bilan du test

gamosaurus-avis-test

Une aventure narrative enivrante et reposante

Même si l’aventure fut de courte durée, le résultat est sans appel : Far: Changing Tides est une nouvelle réussite pour Okomotive. Avec des bases similaires à Lone Sails, l’odyssée à travers la mer est reposante. Mais une fois de plus, le studio arrive à émerveiller par sa narration environnementale grâce à une direction artistique qui sait se servir d’une palette de couleur limitée. 

Les points forts

  • Des environnements et décors sublimes
  • Un jeu poétique et reposant
  • Une narration subtile

Les points faibles

  • Assez court à terminer
  • Une aventure linéaire
gamosaurus-scroll-to-top-button