Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post

Notre test de Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 et de son portage Switch

Véritable retour aux sources, Tony Hawk's Pro Skater 1+2 rejoint le catalogue de la console portable de Nintendo pour toujours plus de tricks.

test-tony-hawks-pro-skater-1-2-vignette-gamosaurus

Après une sortie sur PC et consoles de salon le 4 septembre 2020, Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 rejoint le catalogue de la Nintendo Switch. L’occasion pour nous d’en faire un test ! Il profite également au passage d’une nouvelle version pour PS5 et Xbox Series. Il s’agit du remake des deux premiers opus de la série Tony Hawk’s.

Ce test de Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 a été réalisé sur Nintendo Switch avec une version commerciale.

Tout comme les versions pour PC, PS4 et Xbox One, la version Switch de THPS 1+2 profite d’un retour au mode de jeu arcade de l’époque. Mais aussi de l’ajout d’une progression via les défis et de nouveaux outils propres au remake. La question reste cependant de savoir si, sur une console moins puissante, le jeu ne perd pas trop de son intérêt. Surtout lorsque l’on passe d’une console de salon à une console portable.

Un remake qui a le goût des bonnes choses

Si vous avez eu l’occasion d’essayer le jeu sur PS4, Xbox One ou PC, vous savez déjà ce dont nous allons parler ici. Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 (THPS 1+2) est une réussite. Reprenant les mécaniques des trois premiers opus de la série, ce remake sorti en 2020 est bien loin du storytelling de l’épisode 5, que nous préférerions vite oublier. Comme son nom l’indique, il intègre les deux premiers jeux de la licence. Tout y est, même le menu de cheat (directement accessible via le menu principal).

Vous vous dites que c’était mieux avant ? Que nenni, vous pouvez reprendre les commandes originales des THPS 1 et 2 pour retrouver les sensations de l’époque. Au final, dans le gameplay, rien ne change, si ce n’est que ça fonctionne mieux ! Que demander de plus pour un remake ? Tout y est. L’évolution via les objectifs sur chaque skatepark, les points de statistiques à récolter… De plus, vous pouvez passer d’un jeu à l’autre à tout moment, profitant ainsi des stats de vos personnages récupérées sur les autres niveaux.

tony-hawks-pro-skater-12-test-jeux
Le test de Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 a été réalisé sur tous les modes de jeux disponibles.

Ce n’est pas tout. Ajoutez-y la création de personnages et de skateparks, le mode classé pour faire vos meilleurs scores dans les meilleurs temps possibles, le mode multijoueur en écran partagé, en local et en ligne. La partition présentée est impeccable. Et si vous vous ennuyez, un système de défis à été ajouter pour vous donner des nouveaux objectifs. Rien n’est jamais parfait, mais contrairement à ce qu’on pourrait attendre, ce n’est pas le portage sur Nintendo Switch qui en est la cause.

Tony Hawk’s sur console portable

Qui dit portage Switch dit portage sur console portable. En effet, même si vous avez la possibilité de jouer en mode téléviseur, la grosse évolution de cette version est la portabilité. Est-ce que la satisfaction de jouer à THPS 1+2 à peu près n’importe où est encore plus grande ? Absolument que oui ! Et de ce point de vue, c’est une réussite.

Évidemment, des défauts, il y en a. Comme il fallait s’y attendre, la qualité graphique et la résolution sont plus faibles que sur les autres consoles de salon ou sur PC. La raison principale étant que, par son principe, la Switch vous permet de repasser en mode portable à n’importe quel moment, même en pleine partie ! Cependant, bien que lorsque vous faites ça, la console puisse chauffer un peu, peu de ralentissements se font sentir. Quelques pertes de fps ont pu être détectées, mais rien qui n’empêche de jouer ou de profiter pleinement du gameplay.

tony-hawks-pro-skater-1-2-version-switch
Qualité graphique et résolution de Entrepôt sur Switch.
thps-1-2-version-ps-xbox
Qualité graphique et résolution de Entrepôt sur PC.

En bref, le portage Nintendo Switch de Tony Hawk’s Pro Skater 1+2, c’est validé ! Si vous voulez jouer en mode portable, ou si c’est votre seule console à disposition, vous pouvez foncer. Même le multijoueur fonctionne très bien si vous possédez l’abonnement au Nintendo Switch Online.

Des défauts là où on ne les attend pas

Des ralentissements ? Quelques pertes de fps ? Oui, mais pas n’importe où. La partie la plus problématique du jeu (et donc de son portage Switch) est… le menu. Ou plus précisément, tous les menus. Manque de fluidité, lags, on y retrouve un peu tout ce qu’on ne voudrait pas y trouver. Et évidemment, quand on veut y trouver quelque chose, c’est parfois un peu difficile. Nous n’irons pas jusqu’à dire qu’il nous a fallut attendre la moitié du test pour comprendre comment changer de personnage. Non, nous ne le dirons pas.

Une fois ces quelques difficultés surmontées, vous avez justement la possibilité de tester les fonctionnalités de création. Côté personnages, l’interface est peu ergonomique mais reste fonctionnelle. Si vous êtes motivés, vous pourrez vous créer un personnage au style imparable. Côté skatepark, c’est plus compliqué. Déjà peu ergonomique et très peu pratique sur consoles de salon, la version Switch emporte les mêmes défauts. On pourrait penser que l’écran tactile en mode portable serait un plus, mais il ne fait qu’ajouter quelques bugs au fonctionnement de la liste des éléments. En résumé, de la motivation il vous faudra.

thps-12-creation-skatepark
Test de la création de Skatepark de Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 sur Nintendo Switch.

L’avantage reste que ces quelques défauts n’entachent pas le principal. Vous pouvez sans problème faire vos meilleurs tricks et vos meilleurs combos sur votre console portable préférée !

Le bilan du test

Un portage réussi si vous n’êtes pas trop pointilleux

La Nintendo Switch n’a pas à rougir de la prestation fournie sur Tony Hawk’s Pro Skater 1+2. Bien que l’on constate une réelle différence de qualité graphique et quelques pertes de fps anodines, le jeu reste très fluide. C’est un portage réussi, qui permet d’autant plus de jouer à THPS sur console portable !

Les points forts

  • Un portage réussi pour console portable.
  • Des sensations dignes des premiers opus et des versions PC et consoles.
  • Très peu de pertes de fps pour une console portable.
  • Un mode multijoueur local, écran splitté et en ligne.

Les points faibles

  • Des graphismes moins élaborés que sur PC et consoles de salon.
  • Trop de menus peu intuitifs et mal réalisés.
  • Des interfaces de créations (éditeur de park et de personnage) peu ergonomiques.
gamosaurus-scroll-to-top-button