Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

DOFUS : Que vaut la nouvelle classe, l’Héritage du Forgelance ?

La rédaction a pu évaluer l'Héritage du Forgelance, la nouvelle classe de Dofus, en avant-première. On vous dit tout sur son gameplay.

DOFUS : Que vaut la nouvelle classe, l'Héritage du Forgelance ?

La Krosmonote 2022 a apporté moult nouveautés pour tous les jeux Ankama dont Dofus. Le MMO se dote d’une nouvelle classe, que la rédaction a pu tester sous tous les angles. Après le détail des sorts et un peu de réflexion, que valent les Forgelances ?

Cette version de classe provient d’un playtest proposé par Ankama lors de la Krosmonote

DOFUS : On a testé le Forgelance, que donne la nouvelle classe ?

L’Héritage du Forgelance est davantage un ordre. Selon la description d’Ankama, il s’agit de douziens qui se réunissent autour d’un objectif : changer la destinée de l’Eliocalypse. Ces derniers utilisent et se basent autour d’une grande lance divine, apparue mystérieusement il y a 1000 ans, et donnant leur affection à ce type d’arme.

La Forgelance Immortelle lors du live de la Krosmonote 2022

Il y a un léger « retcon » de certains personnages, comme Ilyzaelle ou le Chevalier d’Astrub, devenant ainsi des Forgelances. Rétroactivement, ils en deviennent car très ressemblants. C’est comme si la nouvelle classe n’était pas apparue d’un seul coup. Par ailleurs, d’autres événements arrivant avec la mise à jour 2.66 de Dofus détailleront ce point.

C’est un bon moyen de donner un intérêt à l’Héritage du Forgelance. En couplant à cela un bon transmédia avec la série Lance Dur et ses dérivés, on sent une grande envie de relance la production de classes côté Dofus. Cette sentation est d’autant ressentie que le Forgelance est exclusif à la version 2 PC ; Wakfu et Touch se contentant de grosses extensions de fin d’année.

Le gameplay du Forgelance sur Dofus

Une grande surprise ne vient pas du fait que le Forgelance utilise sa lance, mais qu’il agisse comme une classe à invocation. En quelques sortes, il est un Paladin dans une certaine vision « macro » de son gamedesign. Comme un Iop, il agit en chef de groupe et guide son équipe dans les combats par deux actions. La première est la pose de la Lance Immortelle et la seconde par son retrait. Tous ses sorts agissent en combo pour autant tirer profit de zone à distance, se rapprocher et rentrer dans la mêlée, ou au contraire se retirer en protégeant ses alliés au passage.

Le Forgelance propose de très nombreux combo entre ses sorts permettant de gérer le placement de la lance et des entités autant en mêlée qu’à distance. Ses dégâts bruts sont normaux mais avec de nombreuses options pour les maximiser en zone et par des optimisations d’utilisation des sorts. La prise en main est assez rude tout en étant intuitive, respectant la logique d’une classe 2 ou 3 étoiles.

Pour rappel, la classe se range dans les catégories « Dégâts – Placement – Protection ». Il les respecte plutôt bien avec de bonnes variantes et des effets cohérents. Ainsi, puisqu’il s’agit de « Protection », il n’y a pas de dérive en « Tanking » avec des malus de fuite, de tacle, de PA ou de PM.

Le concept de la lance se rapproche quant à lui beaucoup du contrôle de Synchro du Xélor avec bien plus de libertés. Tout cela s’ajoute à un système d’état Armé/Désarmé proche du Pandawa, reprenant même la réduction de dégâts. Sinon, quelques nouvelles mécaniques sont à retrouver et surtout des zones exclusives, en rectangle, en flèche et bien plus. Les animations sont aussi à mille lieues de ce qui est présent actuellement en jeu.

Équilibrage « à priori »

Au niveau des rangs et de la progression à bas-niveaux, nous n’avons pas pu avoir de cas concret. En effet, le playtest ne proposait que des personnages directement 200. A priori, un problème avec les lances se fera ressentir. Elles consisteront en l’essentiel du gameplay sur Incarnam et Astrub, le joueur débloquant une option de chaque élément à la suit avant de trouver d’autres sorts. Les utilitaires sont aussi assez dispersés, il faudra suivre cela attentivement.

Pour le placement des variantes, le Forgelance ne souffre pas d’un problème du Roublard et du Pandawa avec des options utilitaires en variante de sorts élémentaires. Ses options sont très variées, permises par la présence de 28 sorts par voie et 16 pour compléter. Certains choix seront très durs (Galanterie contre Étreinte de Valkyr) tandis que d’autres seront plus expéditifs, dépendant de votre mode de jeu (Phalange contre Prélude au Fer).

Placements de variantes sujets à modification

Plus généralement, les sorts de la classe envoient un bon punch. Si on cumule en plus le passif naturel de l’état Armé, le Forgelance peut tank assez longtemps, surtout si un soutien l’y aide. On rejoindra par contre d’autres joueurs, comme Sapeuh, sur le manque de dégâts au premier abord. Il n’y a aucun sort qui cimente vraiment tout le gameplay et sort au dessus de tous les autres. Focus une entité sera plus difficile et il y aura une très forte dépendance aux combos, encore plus que l’Huppermage qui se targue tout de même d’options utilisables « seules » (ex : Drain Élémentaire).

Dans tous les cas, le Forgelance est jouable autant en équipe qu’en solo. Il a une bonne puissance ressentie, en particulier en mono-élément. Par la nature de ses combos, le multi sera moins efficace et vous tirerez bien plus profit de modes bi-éléments. Ses voies sont toutes assez uniques sans non plus tomber dans des clichés « Voie du retrait PM, du soin, du tanking, etc. ». La décorrélation d’effets clefs sur des utilitaires est particulièrement appréciée ici.

Notre conclusion sur l’Héritage du Forgelance de Dofus

L’aperçu donné par Ankama lors de la Krosmonote 2022 est rassurant. Le Forgelance rejoint dignement les autres classes de Dofus et propose un gameplay frais. Il possède un design clairement identifiable, assez agréable et une nouvelle option dans les équipes. Sa logique est aussi assez unique, uniquement présente actuellement dans le Iop. C’est une très bonne chose à observer et même s’il existe quelques inconsistances, on retiendra un bon équilibrage en général. Mention spéciale aux animations qui luttent fièrement contre le moteur du jeu, le Forgelance dégainant dynamiquement son arme selon son état.

Il s’agira maintenant de faire évoluer la classe via les retours en beta de la mise à jour 2.66, qui devrait arriver courant novembre.


gamosaurus-scroll-to-top-button