window.FAST_CMP_OPTIONS = { domainUid: 'bd333d3d-6c11-5e1c-9db6-880a53267b0b', countryCode: 'FR', policyUrl: 'https://www.gamosaurus.com/politique-de-confidentialite', displaySynchronous: false, publisherName: 'Gamosaurus', bootstrap: { excludedIABVendors: [], excludedGoogleVendors: [], }, jurisdiction: 'tcfeuv2', publisherLogo: function (c) { return c.createElement('img', { src: 'https://www.gamosaurus.com/wp-content/uploads/Gamosaurus/Logos/logo-head-gamosaurus-100-100.png', height: '40' }) }, }; (function(){var e={617:function(e){window.FAST_CMP_T0=Date.now();window.FAST_CMP_QUEUE={};window.FAST_CMP_QUEUE_ID=0;function t(){var e=Array.prototype.slice.call(arguments);if(!e.length)return Object.values(window.FAST_CMP_QUEUE);else if(e[0]==="ping"){if(typeof e[2]==="function")e[2]({cmpLoaded:false,cmpStatus:"stub",apiVersion:"2.0",cmpId:parseInt("388",10)})}else window.FAST_CMP_QUEUE[window.FAST_CMP_QUEUE_ID++]=e}e.exports={name:"light",handler:t}}};var t={};function a(r){var n=t[r];if(n!==void 0)return n.exports;var o=t[r]={exports:{}};e[r](o,o.exports,a);return o.exports}var r={};!function(){function e(t){"@babel/helpers - typeof";return e="function"==typeof Symbol&&"symbol"==typeof Symbol.iterator?function(e){return typeof e}:function(e){return e&&"function"==typeof Symbol&&e.constructor===Symbol&&e!==Symbol.prototype?"symbol":typeof e},e(t)}var t=a(617);var r="__tcfapiLocator";var n=window;var o=n;var i;function f(){var e=n.document;var t=!!n.frames[r];if(!t)if(e.body){var a=e.createElement("iframe");a.style.cssText="display:none";a.name=r;e.body.appendChild(a)}else setTimeout(f,5);return!t}function s(t){var a=typeof t.data==="string";var r={};if(a)try{r=JSON.parse(t.data)}catch(e){}else r=t.data;var n=e(r)==="object"?r.__tcfapiCall:null;if(n)window.__tcfapi(n.command,n.version,(function(e,r){var o={__tcfapiReturn:{returnValue:e,success:r,callId:n.callId}};if(t&&t.source&&t.source.postMessage)t.source.postMessage(a?JSON.stringify(o):o,"*")}),n.parameter)}while(o){try{if(o.frames[r]){i=o;break}}catch(e){}if(o===n.top)break;o=o.parent}if(n.FAST_CMP_HANDLER!=="custom"){if(!i){f();n.__tcfapi=t.handler;n.FAST_CMP_HANDLER=t.name;n.addEventListener("message",s,false)}else{n.__tcfapi=t.handler;n.FAST_CMP_HANDLER=t.name}for(var c in window.FAST_CMP_QUEUE||{})n.__tcfapi.apply(null,window.FAST_CMP_QUEUE[c])}}()})(); Les romances sont au cœur du patch 6 sur Baldur's Gate 3 - Gamosaurus
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Les romances sont au cœur du patch 6 sur Baldur’s Gate 3

De nombreux ajouts qui renforceront vos liens.

baldurs-gate-3-focus-romances-patch-6-16-fevrier-2024-bugs-correctifs-equilibrage

Quoi de mieux pour fêter la Saint-Valentin que d’avoir droit à des romances plus poussées ? Sur Baldur’s Gate 3, pas grand chose, et le patch 6 vient le prouver. Si de nombreux problèmes de gameplay, quêtes ou encore combats son visés, c’est bien l’ambiance du camp qui est central ici. Les compagnons peuvent ainsi maintenant profiter de nouvelles animations pour s’occuper, tandis que les baisers sont enfin plus personnels.

Dans l’ensemble, la majorité du patch se concentre surtout sur les différentes interactions à travers le jeu. Sombres Pulsions profite d’une meilleure mise en contexte par le Narrateur lors de sa rencontre avec Gortash, il est possible de réconforter Ombrecœur avec un câlin lors des retrouvailles avec ses parents, et Minthara a des dialogues plus adaptés à son aventure lors de l’épilogue. Tout ceci en plus des animations aléatoires qu’ils peuvent accomplir au camp, l’univers est bien plus vivant que jamais.

Cependant, le plus gros du travail repose sur les romances. Celles-ci ont toutes été retravaillées pour rendre justice aux plus proches compagnons du héros. Chaque personnage possède ainsi une manière d’embrasser qui découle de sa personnalité. Il en existe plusieurs pour chacun d’eux, qui se jouent de manière aléatoire lors d’une discussion. Et pour que la fin paraisse moins abruptes, certaines cinématiques sont développées afin que la relation soit mieux représentée.

Correctifs et améliorations

En outre, la patch 6 de Baldur’s Gate 3 vient également corriger divers problèmes. Renvoyer un compagnon peut désormais se faire sans avoir à lui parler, l’interface des marchands a été revue pour être plus claire, tout comme celle des passifs pour l’Ensorceleur. Certains dons ont vu leurs effets corrigés pour redevenir jouables. Enfin, de nombreuses cinématiques mettent désormais correctement le joueur en valeur, en plus d’avoir été légèrement améliorées.

Mais on remarque un gros travail sur les longs repos dans ce patch 6 de Baldur’s Gate 3. Désormais, boire de l’alcool délivre le malus « Gueule de bois » aux joueurs. Celui-ci dure 10 tours et risquent de poser quelques soucis. Plus globalement, la fonctionnalité a été affinée pour que les rations soient mieux réparties lors du choix automatique. Plus besoin de se prendre la tête à vérifier chaque ingrédient utilisé.

0
Donnez votre avis dans les commentairesx