Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Square Enix vend Tomb Raider et ses licences occidentales pour une bouchée de pain

La bonne affaire pour Embracer.

square-enix-vente-tomb-raider-studio-et-licences-occidentales-300-millions-dollards-embracer

L’année 2022 continue d’être marquée par les grandes acquisitions. Dans un communiqué officiel, Embracer Group AB vient d’annoncer avoir conclu un accord avec Square Enix. En effet, pour la modique somme de 300 millions de dollars, Embracer va acquérir les studios de développement Crystal Dynamics, Eidos-Montréal, Square Enix Montréal. Mais aussi un catalogue de licences incluant entre autres, Tomb Raider, Deus Ex, Thief ou encore Legacy of Kain. Plus de 50 jeux issus du catalogue occidental seraient concernés par cet accord. En tout cela représente 1100 employés répartis dans trois studios et huit sites mondiaux qui vont bientôt changer d’employeur.

Une acquisition prestigieuse pour Embracer, mais qui a de quoi décontenancer côté Square Enix, tant la somme parait dérisoire au vue des franchises cédées. La licence Tomb Raider, pour ne citer qu’elle, représentant tout de même 88 millions de jeux vendus, dont 38 millions pour la dernière trilogie. Crystal Dynamics travaille d’ailleurs actuellement au prochain jeu Tomb Raider dont le développement se fait avec le nouveau moteur Unreal Engine 5.

Mais voilà, il n’est un secret pour personne que Square Enix boude son catalogue occidental depuis des années, en moquant les résultats jugés trop faibles comparés à ceux de leurs licences japonaises. Et si Square Enix tente de justifier la vente de ses licences et studios dans le but « d’aider la société à s’adapter aux changements en cours dans l’environnement commercial mondial », sa volonté est avant tout de se recentrer sur ses franchises japonaises, promesses de plus grandes réussites à leur yeux.

L’entreprise japonaise se garde toutefois quelques licences occidentales sous le coude. Ainsi, des jeux développés par des studios partenaires tels que Life is Stranger, Outriders ou Just Cause restent en leur possession. Square Enix conserve donc, en plus de ses studios japonais, son département Square Enix External Studios ainsi que Square Enix Collective, son programme de jeux indépendants.

«Nous sommes ravis d’accueillir ces studios au sein du groupe Embracer. Nous sommes conscients des licences fantastiques, du talent créatif de classe mondiale et de la réputation d’excellence dont ils ont fait preuve à maintes reprises au cours des dernières décennies. C’est avec grand plaisir que nous avons rencontré les équipes dirigeantes et discuté de leurs plans d’avenir afin qu’elles puissent réaliser leurs ambitions et devenir un élément important d’Embracer.»

Lars Wingefors – Co-fondateur et PDG du groupe Embracer

Du côté d’Embracer, c’est un tout autre son de cloche qui nous parvient. Ravi de leur prochaine acquisition, qui devrait se finaliser entre juillet et septembre 2022, le groupe suédois se projette déjà dans l’exploitation de ses nouvelles licences. Une fois la transaction effectuée, Embracer sera à la tête de près de 14 000 employés dont 10 000 développeurs et de 124 studios internes. Leur catalogue comprendra alors plus de 230 jeux en développement dont une bonne trentaine de jeux AAA.

gamosaurus-scroll-to-top-button