window.FAST_CMP_OPTIONS = { domainUid: 'bd333d3d-6c11-5e1c-9db6-880a53267b0b', countryCode: 'FR', policyUrl: 'https://www.gamosaurus.com/politique-de-confidentialite', displaySynchronous: false, publisherName: 'Gamosaurus', bootstrap: { excludedIABVendors: [], excludedGoogleVendors: [], }, jurisdiction: 'tcfeuv2', publisherLogo: function (c) { return c.createElement('img', { src: 'https://www.gamosaurus.com/wp-content/uploads/Gamosaurus/Logos/logo-head-gamosaurus-100-100.png', height: '40' }) }, }; (function(){var e={617:function(e){window.FAST_CMP_T0=Date.now();window.FAST_CMP_QUEUE={};window.FAST_CMP_QUEUE_ID=0;function t(){var e=Array.prototype.slice.call(arguments);if(!e.length)return Object.values(window.FAST_CMP_QUEUE);else if(e[0]==="ping"){if(typeof e[2]==="function")e[2]({cmpLoaded:false,cmpStatus:"stub",apiVersion:"2.0",cmpId:parseInt("388",10)})}else window.FAST_CMP_QUEUE[window.FAST_CMP_QUEUE_ID++]=e}e.exports={name:"light",handler:t}}};var t={};function a(r){var n=t[r];if(n!==void 0)return n.exports;var o=t[r]={exports:{}};e[r](o,o.exports,a);return o.exports}var r={};!function(){function e(t){"@babel/helpers - typeof";return e="function"==typeof Symbol&&"symbol"==typeof Symbol.iterator?function(e){return typeof e}:function(e){return e&&"function"==typeof Symbol&&e.constructor===Symbol&&e!==Symbol.prototype?"symbol":typeof e},e(t)}var t=a(617);var r="__tcfapiLocator";var n=window;var o=n;var i;function f(){var e=n.document;var t=!!n.frames[r];if(!t)if(e.body){var a=e.createElement("iframe");a.style.cssText="display:none";a.name=r;e.body.appendChild(a)}else setTimeout(f,5);return!t}function s(t){var a=typeof t.data==="string";var r={};if(a)try{r=JSON.parse(t.data)}catch(e){}else r=t.data;var n=e(r)==="object"?r.__tcfapiCall:null;if(n)window.__tcfapi(n.command,n.version,(function(e,r){var o={__tcfapiReturn:{returnValue:e,success:r,callId:n.callId}};if(t&&t.source&&t.source.postMessage)t.source.postMessage(a?JSON.stringify(o):o,"*")}),n.parameter)}while(o){try{if(o.frames[r]){i=o;break}}catch(e){}if(o===n.top)break;o=o.parent}if(n.FAST_CMP_HANDLER!=="custom"){if(!i){f();n.__tcfapi=t.handler;n.FAST_CMP_HANDLER=t.name;n.addEventListener("message",s,false)}else{n.__tcfapi=t.handler;n.FAST_CMP_HANDLER=t.name}for(var c in window.FAST_CMP_QUEUE||{})n.__tcfapi.apply(null,window.FAST_CMP_QUEUE[c])}}()})(); Nightingale détaille son contenu avant sa sortie le 20 février - Gamosaurus
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post

Nightingale détaille son contenu avant sa sortie le 20 février

Traverser les mondes demande quelques explications

nightingale-bande-annonce-date-de-sortie-early-access

Annoncé pour le 22 février, l’Early Access de Nightingale sera finalement disponible 2 jours plus tôt, le mardi 20. Ce n’est pas une grande nouvelle, puisque ce changement a d’ores et déjà été dévoilé avec les previews de la presse. Toutefois, Inflexion Games fait le tour de son contenu pour montrer les différences avec le dernier stress test. L’occasion de voir une bonne fois pour toute ce qui nous attend dans les Royaumes Fae.

Un test serveurs enrichissant

Le 2 février, un stress test avait lieu sur Nightingale. L’objectif était d’amener le plus de monde possible sur le jeu pour s’assurer du bon fonctionnement des erreurs. Avec 50 000 personnes qui se sont plongées dans cet univers pendant les 9 heures où il était disponible, le résultat aura été positif pour Inflexion Games. S’il y aura pu y avoir quelques soucis, les serveurs sont restés ouverts et accessibles tout au long du test.

Toutefois, cela aura été également l’occasion de voir comment les joueurs percevaient les différentes mécaniques de jeu, ou ses fonctionnalités. Ainsi, à son lancement, Nightingale permettra enfin de modifier l’attribution des touches. Il ne sera donc plus nécessaire de passer en clavier anglais pour jouer. Le tutoriel devrait également être plus approfondi, tandis que les craft et outils ne seront plus offerts aux joueurs. Tout cela sera accompagné d’améliorations concernant l’interface et l’aspect technique pour limiter les bugs et crashs.

Le plus gros changement concerne cependant le système de cartes de royaumes. Désormais, les cartes mineures doivent être chargées dans un transmutateur présent sur le monde visité, ce qui va le changer en temps réel. De même, il est désormais possible de retourner dans un royaume déjà visité en jouant la même combinaison de cartes. Mais il reste possible de découvrir un tout nouveau lieu avec la même combinaison, puisqu’il s’agit d’une option qui sera proposée.

Le contenu de fin de jeu et les futurs ajouts

A sa sortie le 20 février, Nightingale proposera déjà quelques activités pour le haut niveau. Il s’agit notamment des Vaults, des donjons qui sont générés procéduralement et qui se composent de plusieurs pièces. Chacune d’elle recèle des combats, des pièges ou des énigmes à résoudre pour la traverser. S’il est possible de s’y attaquer seul, l’aide d’une équipe peut vite se faire nécessaire pour progresser convenablement. Ces lieux renfermant des ressources rares, il serait dommage de s’en priver.

Concernant le futur, Inflexion Games se fait un peu plus discret pour le moment. De nouvelles cartes de royaumes et créatures sont prévues. Mais ils semblent surtout vouloir écouter les retours de la communauté pour savoir vers quoi se diriger. C’est notamment ce qu’ils ont fait pour les Carmutes, des créatures fantomatiques. Celles-ci seront désormais plus présentes dans les biomes forêt, et n’attaqueront plus à vue.

0
Donnez votre avis dans les commentairesx